Partagez | 
 Test d'entrée de Beau W. HarissonVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Directeur
avatar

Date d'inscription : 05/08/2014

Messages : 435

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Test d'entrée de Beau W. Harisson
Jeu 4 Mai - 20:40

Test de Beau W. Harisson

Sujet n°1:
Cross
Cheval:
Dom Juan

Exécuter un entraînement en cross de votre choix, qui soit au niveau de vos compétences et celles de votre cheval. Expliquer théoriquement l'exercice ainsi que le but et les objectifs fixés et développez votre travaille sur un temps illimité. Vous avez à disposition la totalité du terrain de cross, que se soit pour des obstacles isolés ou enchaînements. Enrênement autorisé si justifié. A la fin de votre entraînement, faites un compte-rendu sur la séance, en mettant en corrélation les objectifs fixés et ceux atteints et proposer une évolution logique du travail avec ce cheval.


Pour toute question, envoyer un MP à Thomas J. Cooper

Un exemple de test est disponible ici.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 30/04/2017

Messages : 28

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Test d'entrée de Beau W. Harisson
Jeu 29 Juin - 20:21

Test de Beau W. Harisson

   
Objectif de la séance
: L'objectif ici sera de travailler le rythme du galop en terrain plat et la correction des abords. Évolution sur de petites hauteurs pour ne pas risquer de le blesser.

   
Résumé

  Avec un grand retard a cause des intempéries (je vous assure il n'y a que ça, ce n'est surement pas à cause d'un manque de concentration évident de moi :trigg:) le test d'entrée avait enfin lieu. Beau avait soigné sa présentation ainsi que celle de son cheval. Il avait passé un temps fou a brosser les épais fanons blancs maculés de boue. Il avait même utilisé une chaise pour brosser le haut du dos de son cheval. Étrille, bouchon, brosse douce et brosse a crins, tout y était passé. Il avait égalisé la crinière au peigne, couper la queue au carré et retaillé les fanons au ciseau. Il s'était ensuite affairé a le seller convenablement, plaçant sur son dos, un tapis renforcé ainsi qu'une selle mixte taillée sur mesure. Il lui avait passé un simple licol attaché a d'immenses rênes. Il avait fini par lui passer de large protections ainsi que des cloches. Quitte a faire une entrée remarquée sur son cheval de trait autant qu'elle le soit réellement. Il avait pris soin de soigner son apparence. Retiré les piercings qui ornaient son arcade pour ne garder que celui sur sa langue et a sa lèvre. Une bombe, un gilet de protection, des couleurs claires et des gants et il était parti.

Il s'était mit a cheval dans l'écurie et avait détendu rapidement le grand cheval dans la carrière. Il se dirigea finalement vers le cross où les examinateurs ainsi qu'un petit public de curieux, l'attendaient quelques peu sceptiques lorsqu'ils découvrirent le clydesdale se pavaner au milieu du prestigieux terrain herbeux.
Beau pris le temps de s'expliquer :
- Bonjour, je vous présente Dom Juan, c'est un clydesdale venu tout droit d'Alaska. Il est très polyvalent et j'essaie de prouver qu'avec du travail chaque cheval arrive a trouver sa place dans n'importe quelle discipline. Pour ce qui est du licol, il n'a simplement pas l'habitude du mors et comme certains de ses sauts ne sont pas très académique je ne veux pas risquer de le blesser par ma main.

Il sourit et continua son petit discours ravi d'être le centre de l'attention :
- L'objectif ici sera de travailler le rythme du galop en terrain plat et la correction des abords. Je n'évoluerai que sur de petites hauteurs pour ne pas risquer de le blesser.

Un sourire charmeur et comme sur un carré de dressage il salua presque snobement, ravi de son petit numéro. Il se pencha vers l'avant et murmura :
- Je compte sur toi mon grand.

Il le sentait en forme, il le mit en route sur le plat, tentant de l'installer dans une bonne attitude au pas. Quelque peu distrait par le décor, il fallut cinq bonnes minutes avant de trouver un contact léger. Le cheval s'appuya franchement sur la main lorsqu'il le lança au trot. Il allégea sa main et soigna sa position en enveloppant tant bien que mal de ses jambes pour lui donner une tenue plus aérienne. Il le mit en avant avec un petit coup de cravache, et obtint une amplitude très grande a laquelle il était désormais habitué. Il commença a le mener sur de très large courbe. Il le laissa ensuite repasser au pas rênes longues, vérifia la sangle et le remit au trot des qu'il eut fini de souffler. Il recula sa jambe et le lança au galop sur une ligne droite. Il prit soin de rester sur une zone très plate. Se portant en équilibre pour soulager le dos et surtout laisser au cheval le temps de trouver sa foulée, il l'installa sur un immense cercle,

Il continua sa détente au galop en passant par les deux mains et en rétrécissant son cercle de plus en plus en le faisant se redresser et en essayant de le faire remonter sur la hauteur plutôt que de le laisser s'étaler en longueur. Lorsqu'il obtint quelques belles foulées, il le repassa au pas et le caressa en le laissant souffler. Son cheval avait déjà un bon galop allongé et il n'avait pas besoin de travailler la dessus.

La chaleur était supportable mais tout de même intense pour le cheval qui semblait déjà un peu humide. Beau sélectionna une succession d'obstacle très bas. Il le mit au trot pour aborder un simple tronc d'une vingtaine de centimètres de haut. Le cheval se dirigea de sa lourdée foulée vers se derniers, frappant le sol de ses sabots. A la vue de l'obstacle, il se concentra sur ses pattes, décomposant un peu sa foulée et le garçon du le remettre en avant pour qu'il garda asse d'impulsions pour sauter. Il se ramassa sur lui même et poussa fortement sur ses membres avant d'atterrir de l'autre côté maladroitement. Le cavalier continua à travailler l'abord hésitant du cheval qui à la vue des obstacle précipitait sa foulée ou justement la ralentissait. Il le reprit plusieurs fois sur des grands cercles pour obtenir une meilleure foulée avant de le mener sur de petites haies ou de petit tronc qui dépassait à peine les cinquante centimètres. Le cavalier avait heureusement pris le pli pour accompagner les étranges sauts du cheval de trait qui avait besoin de s'étendre et d'un accompagnement assez poussé lors de la phase descendante. Décomposant correctement ses sauts et même trop parfois. Lorsqu'il obtint enfin un bon obstacle au trot, il caressa et le laissa souffler un bon moment alors qu'il semblait déjà transpirant. Il le caressa et lui murmura :
- Allez mon grand tu peux le faire, on va encore en faire quelques uns au galop.

Il repris ses rênes en lui demandant de porter sa tête et de reprendre une foulée correcte. Il pressa sa jambe et le lança au galop. Il obtint une foulée étrangement aérienne pour un cheval dans ce genre. Il lui fit décrire une très large courbe pour aborder une haie de 70 centimètres, il se tint à sa place, soutint la tête comme il le pouvait sans le bloquer grâce à l'absence de mors. Le cheval dressa les oreilles et s'étala complètement, chargeant la barre  et sautant dans un bond désordonné, brossant complètement la haie, passant même littéralement à travers. Beau peina à reprendre le cheval qui avait adopté une foulée de charge bien trop ample. Il le remit au calme en cercle puis aborda à nouveau l'obstacle en coupant franchement sa trajectoire, autant que la grande taille de son cheval le lui permettait, arrivant ainsi devant l'obstacle, il pila brutalement manquant de faire passer son cavalier par dessus bord. Un peu vexé par ce brusque changement d'attitude de l'étalon habituellement si fiable, l'homme se fâcha quelques peu en lui assénant un coup de cravache derrière sa jambe. Mauvaise idée. Le cheval lancé à nouveau violemment vers l'avant fut difficile à reprendre.

Il arrêta l'étalon et souffla un bon coup, lui laissant par la même occasion le temps de souffler. L'égo avait repris le dessus alors qu'il aurait du chercher à travailler son cheval pour lui plutôt que pour impressionner la galerie avec les fabuleux talent s de son grand monstre. Il s'excusa gentiment, et le fit reprendre sur un petit obstacle au trot. Il lui demanda à nouveau le galop et le mena cette fois ci vers une barrière de pneus qui était certes moins impressionnante que la haie mais bien moins négligeable que celle ci. Il le mena dans une foulée correcte, prenant le temps de le laisser analyser plutôt que de lui demander de se jeter dans l'obstacle.
Cette fois ci, le cheval, prit une battue d'appel puissante mais correcte, s'éleva dans l'air, montant bien les genoux et retomba gentiment de l'autre côté. Lorsqu'il le caressa, ce dernier lui arracha à moitié les rênes en s'ébrouant tout content de lui.

Beau le laissa faire et leva un poing en l'air triomphant, un grand sourire aux lèvres. C'était quelque chose pour un cheval aussi grand. Il le laissa repasser au trot puis au pas avant d'aller faire sa conclusion devant le jury. Il dessangla d'un trou et emmena son cheval marcher un peu. Il mit pied à terre devant l'écurie et le rentra pour le desseller. Il prit soin de le mener à la douche pour nettoyer les membres poussiéreux et soigner les égratignures provoquées par la traversée de la haie. Il lui appliqua une bonne dose d'argile qu'il recouvrit de bande de repos et étala du relaxant sur les articulation du cheval. Iil le mena ensuite au box pour le laisser profiter d'un repos bien mérité et fila prendre rendez vous chez l'ostéopathe qui les suivait et avec qui il devait s'entretenir après chaque séance d'obstacle ou de cross pour vérifier que tout allait bien.

   
Compte-rendu
: La séance était calme mais c'est plutôt bien déroulé. Les erreurs ont été commises du côté cavalier, le coup de cravache n'était pas nécessaire puisque l'abord était mauvais par la faute du cavalier. Le travail des abords à été effectué au pas et au trot et il y a eu un bon passage pour chacune des allures ce qui est satisfaisant même si la taille du cheval et sa force complique les choses au niveau de la souplesse et du calcul des foulées.

   
Evolution
: Les prochaines séances de cross seraient plutôt basées sur des contrebas ou des plans d'eaux surement plus faciles pour le cheval, plutôt que sur l'obstacle. Les contrehaut permettraient de le redresser et les contre bas de travailler l'équilibre à la réceptions. La concentration du cavalier sur son cheval et non sur le public est aussi de rigueur.

1629 mots Smile
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 05/03/2017

Messages : 48

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Test d'entrée de Beau W. Harisson
Jeu 24 Aoû - 23:42


Hey ! Après un long ( même très long moment d'attente ) j'ai le plaisir de t'annoncer que quelqu'un ( moi What a Face ) va corriger ton test d'entrée ! ( Youhouuuu ). Mais je te préviens, il n'y aura pas de favoritisme  :trigg:

Bon, pour commencer, inutile de te le redire, mais ton style d'écriture fluide est hyper sympa à lire, malgré quelques fautes d'orthographes qui se glissent dans certains endroits, mais rien de trop grave, pas de soucis. Tout ce que je peux dire pour ça, c'est de continuer comme tu fais parce que c'est top, mais peut-être te relire ? Chut, je sais, on le dit mais personne ne le fait, même nous aa

Alors, en ce qui concerne la détente, j'ai peur d'être un peu sur ma faim. Tu expliques juste au début que cette dernière se passe dans la carrière et rien d'autre. Puis, je dois avouer avoir été légèrement larguée, j'ai cru comprendre que tu en refaisais une rapide dans le terrain de cross après avoir fait ton spitch. J'en ai déduis que c'était pour le re-échauffer avant d'attaquer le travail avec le temps écouler depuis la première détente ( suis-je claire ? x] ) De plus, dans cette deuxième, j'ai l'impression de passer le pas en deux secondes, de rester un chouilla plus longtemps sur le trot pour finir sur une touche de galop nettement plus développée que les deux autres. Mais, oui il y en a toujours un,  en fait, de ce que j'ai compris, cette artie de galop ne faisait pas vraiment parie de la détente car tu travaillais un point de tes objectifs. Bref, tu l'auras remarqué, j'ai été perturbée par tout ça.

Un peu d'objectivité après ce paragraphe où je me fais passer pour une méchante dame What a Face
Les caractères des personnages sont très biens respectés ! En effet, Beau aura à jamais un ego surdimensionné. Tu nous le fais bien voir grâce à son attitude face aux spectateurs. Déjà avec son spitch de je me la pète, ainsi qu'avec le fait qu'il n'a pas apprécié se prendre un refus devant tant de monde. Pour Dom Juan, j'ai envie de te dire que tout va bien. Avec tes descriptions, on comprend que malgré sa race, il n'est pas spécialement tout le temps lourd ou brutal, non, justement, il s'est être délicat et aérien. :3

Pour terminer, parlons des obstacles. Avec le premier saut pas vraiment nickel, les autres se passent déjà mieux. On voit que Beau n'hésite pas à faire un cercle ou même plusieurs pour reprendre une bonne foulée avant de sauter et donc d'avoir en retour un saut aérien bien exécuter. Je trouve cette partie là vraiment chouette car Beau prend bien le temps de bien le préparer pour ses sauts et donc de communiquer avec son cheval. Mais catastrophe, le premier saut de la haie étant nul, Beau veut le repasser mais en ne le présentant et le préparant pas bien. Résultat, un refus de la part de Dom Juan et l'ego de Beau qui s'en prend coup. Il se fâche sur son clydesdale, ce qui fut une grave erreur. Mais finalement, j'apprécie encore bien celle-ci car, grâce à elle, il apprend à mordre sur sa chic, de prendre sur soi, et de plutôt sauter un obstacle moins impressionnant pour ne pas finir sur une mauvaise note. Ce gros dada apprendrais donc lui aussi des choses à son cavalier ? ( *arrêtes d'avoir le melon et de ne penser qu'à toi pauvre idiot aa * pensée de Dom Juan )

Voilà voilà, à la fin Beau est quand même fière de sa patate et en prend bien soin, top top. Un beau couple que je ne lâcherai pas ( pas seulement à cause de Titi, non What a Face ).

Avec un compte-rendu et une évolution biens expliqués, tu as un bon total de 15/20 ce qui te permet d'atteindre le rang d'As ! Bravo à toi ! coeur2

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Test d'entrée de Beau W. Harisson

Revenir en haut Aller en bas
 Test d'entrée de Beau W. HarissonVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test d'entrée : Kyla
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» demande gif entrée
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: V.3-
Sauter vers: