Partagez | 
 Le nouveau départ. ▬ft. NoémieVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Dim 8 Jan - 19:14

Le nouveau départ
▬▬▬▬▬▬
ft. Noémie Snow & Aydan E. Yakaren



Et cela faisait deux ans qu'il revenait pour rien. Ces parents n'en pouvait plus de lui même si derrière ils le soutenait à fond dans ce qu'il voulait faire, c'est un Aydan déjà exaspéré qui passe le portail de l'académie avec son 4x4. Un simple sac de voyage comme bagage avec toutes ces affaires en vrac et un vulgaire sac à dos toujours utile au besoin, il les attrape depuis le volant lorsqu'il coupe le contact.

Il va devoir se sociabiliser avec l'ennemi, encore une fois. L'ennemi ? La personne, l'être humain en général et il ne se demandait même pas sur qui il allait tomber en premier en foutant un pas dans l'école. Peut-être même avant d'ailleurs. A peine eut-il claqué la porte de sa voiture qu'il voit une silhouette arriver au loin. Eh merde, ça commence. Espérons que c'est quelqu'un qu'il connaît au moins il aura même pas à faire d'effort cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Dim 8 Jan - 23:41



~ Un nouveau départ ~




Huit heures trente du matin, ma deuxième journée à l'académie de San Francisco Stable. Nouvelle année, nouvelle chambre et j'espère que je n'aurai surtout pas de nouvelles relations. L'année dernière j'en ai eu que deux ou trois, et encore, ils n'étaient pas tous mes amis. En fait, j'espère carrément ne revoir personne de l'année précédente, c'était un désastre, j'étais mieux toute seule dans mon coin. Bref, je sortis doucement de mon lit dans mon pyjama Harry Potter et me dirigeais vers la salle de bain qui, pour le moment, était encore qu'à moi. Toujours pas de colocataire, la belle vie quoi. Mais je savais très bien qu'elle n'allait pas tarder à arriver.... Jamais tranquille, je vous jure.
Je me suis arrêtée devant le miroir. Mon visage était déjà moins catastrophique que la veille, les marques de fatigues dues au décalage horaire sont plus discrètes, ça fait plaisir à voir. Mais ma routine matinale ne changera pas pour autant, c'est partit pour une bonne douche pour être bien propre et avoir une belle peau. Aujourd'hui j'ai décidé de remettre le short de hier avec un crop top rose-gris assez flottant, mais qui laisse paraître mon ventre plat et déjà un peu bronzé, grâce à la journée d'hier. Je fais mon maquillage habituelle tout en forçant moins sur le fond de teint pour ne pas trop ressembler à un pot de peinture. J'enfile mes chaussures à talons roses pâles, vous imaginez la semelle avec un bon talon de vingt centimètres, avec du tissu qui retient mon talon à l'arrière et une lanière à ma cheville pour que cette dernière soit utile, et des "croisions" au niveau de mes orteilles. C'est bon, je suis prête à sortir, je sors de la chambre et la ferme à clef, descend les escaliers et passe par la cafétéria pour attraper un mandarine que je mangerai en chemin. Oui, aujourd'hui c'est une journée shopping. J'adore leurs magasins ici, et puis en plus, ca va plus vite que de commander sur le net.
*Tin Diiiin* Encore un message de mon père. Mais qu'est-ce qu'il a ? Il n'a jamais été aussi papa poule à ce point. Juste un message pour me souhaiter une bonne journée et pour s'excuser du message d'hier. Oui, IL est très gentil mais parfois très con. Il avait parlé de maman et de Simon alors qu'il savait très bien que j'allais chialer à tout les coups. Rien que de redire ça, je sens ne larme monter et les images d'avant Et après l'accident revenir... Je me retiens le plus possible pour ne pas refaire le même scénario que la veille. Même si, grâce à ça, j'ai pu rencontré Curare, que j'appelle déjà Cucu, un mec vraiment sympa. Enfin, je passe les grandes portes  de l'académie et vois au loin, une personne près d'un 4x4, tenant dans sa main un sac. Fais chier, déjà quelqu'un de debout à cette heure, je pensais justement ne croiser personne. Mais non, comme toujours, le monde est contre moi. J'avance tranquillement, la tête haute et zen. Mais plus j'avance, plus cette personne, enfin ce gars, me dit quelque chose. Ah oui ! Voilà ! Je sais à qui appartient cette tête vraiment débile. Au mec que j'avais croisé dans un bar dans le centre-ville, il m'avait bien pourris ma journée d'ailleurs. Si je me souviens bien il s'appelle Aydan. Apres son nom de famille j'en ai aucune idée, c'est déjà bien que je me souvienne de son prénom, faut pas déconner !
Comme par hasard, il se trouve à gauche, dans la direction où je dois aller... Maudis sois-tu le monde et LE destin ! Je marche toujours aussi élégante et  posée soit-il et une fois à arrivée quasi à son niveau, je lui lance sans réfléchir un stupide :

« Salut face de pet »


- Adrenalean 2016 pour Epicode


Dernière édition par Noémie Snow le Mar 10 Jan - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Lun 9 Jan - 18:24

Noémie Snow, la française prometteuse en saut. Oh oui il avait eut le temps d'entendre parler d'elle de part un certain bar qu'ils avaient osés fréquenter sur le même moment. Et même si il y a eut une certaine altercation entre eux à cette sortie restée en suspens par son départ, il n'en a pas moins attendu pour se renseigner sur elle auprès de Nath. Toujours se renseigner sur les autres, c'est un bon moyen pour mieux les cerner, en tout cas plus rapidement.

Il fallait dire qu'il n'avait pas que ça à faire que de regarder comment elle était foutue la première fois. Tout avait été trop loin. Encore aujourd'hui elle joue sur la provocation. Il faut laisser aérer le ventre de madame, un petit short qui met bien ces jambes en valeurs et des talons tellement hauts perchés qu'elle est définitivement plus grande que lui. Merde. Pourquoi se donne-t-elle tant de mal à vouloir être grande à ce point là ? Reste par terre petite, tu lui fais de l'ombre.

Il ne pouvait donc pas voir au dessus de sa tête pour se donner un air désintéressé maintenant, si il regarde droit devant lui, il tombe sur son menton. Fais chier celle-là aussi. Deuxième fois dans sa vie qu'elle apparaît, elle fait déjà chier. Calmes-toi Aydan, ne pas être méchant, il faut apprendre à connaître les gens. Surtout quand il s'agit d'une jolie fille qu'on vient de mater ainsi, voyons !

Face de pet. Ok. Comment voulez-vous vous sociabiliser avec l'ennemi quand on vous envoie ça dans la gueule ? Bon après, elle avait raison de mettre des conditions d'entrée, il aurait fait de même si elle ne c'était pas mise à parler. Il y a peut-être un espoir en elle, elle prévoit les réactions des gens. Mais il ne perd pas pied, interdit. "Salut princesse." Le blond sourit presque en étant convainquant, pourtant il était de nature positif, ce rictus.

Ca y est, il commence à avoir un minimum de considération pour elle. Non pas qu'il souhaite à devenir son ami, non, loin de là. Juste il la classe dans la catégorie "connaissances aléatoires", celle qui classe dans des cas extrêmes qui sont déjà au-dessus des 3/4 personnes qu'il puisse connaître. L'humain en général, même inconnu, est rangé dans une boîte de sa tête qu'il attend de jeter au feu tellement elle lui est inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Lun 9 Jan - 22:45



~ Un nouveau départ ~




Hahahahahaha, j'étais morte de dire ! Je voyais son visage à la limite de la décomposition avec ce que je lui avait lancé ! Et puis, il me dévisageait tellement de la hauteur à laquelle il se trouvait, sûrement par rapport à laquelle je me trouvais, c'était à ce plier en deux. Voilà un peu de gaieté dans cette journée. Finalement, elle commençait plutôt bien. Je continuais sur mon chemin, plutôt fière de moi. Je ne m'étais pas sentie comme ça depuis longtemps. "Clack Clack" Je marchais en rythme, rien ne pouvait casser la magnifique cadence que j'avais prise, sauf une seule chose à laquelle je n'avais pas pensé. Derrière moi ce trouvait Aydan... Aydan quelque chose.... Ah voilà ! Aydan Yakaren. Il n'y avait pas plus compliqué comme nom ? Non mais oh ! Mais j'étais plutôt fière de moi, il y a deux secondes je n'avais juste retrouvé que son nom. Bref, revenons à nos montons. Ce mec là, il ne se laisse pas faire, donc bien entendu, j'entendis sa voix marmonner quelque chose comme :

« Salut princesse. »

HIIIIIIIIIIIII ! Pourquoi il avait dit ça ?!! Je m'arrêta net, remplie de rage, j'étais capable de me mettre en face de lui et de lui foutre des claque. Mais je ne le fis pas, car je savais qu'au fond, c'est ce qu'il attendait, et puis surtout, il m'aurait arrêter avant que je ne puisse le toucher. Vu l'épisode de notre première rencontre.... Je me contenta simplement de me retourner et de le fixer tout en lui lançant un regard noir comme jamais. Je me remis droite d'un coup vif, ce qui fis voler mes beaux et longs cheveux. Je me remis à marcher, s'entend son regard pesant. Un frisson parcouru mon, dos, qu'est-ce qu'il avait le don de me faire peur parfois. Je continuais donc à marcher, en reprenant ma belle cadence rythmée. Mais, au fond des magnifiques bruits que faisait mes talons j'entendais des sons lourds, comme si un éléphant se trouvait derrière moi. Je continua un peu de marcher et sans prévenir, je me retourna. Et là, qu'est-ce que je vois derrière un arbre ? Un gros sac identique à celui d'Aydan. Et là, j'ai essayé, mais je n'ai pas réussi. J'ai éclaté de rire à m'en pisser dessus ! Je n'en pouvais plus, alors entre deux secousses de rire j'arriva à articuler quelques mots.

« Oh non Aydan ! Arrêtes de te cacher, t'es vraiment nul dans ce domaine ! Hahahahaha !! »

Et je repartis dans mes rires...


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Mar 10 Jan - 19:01

Se cacher. Piètre moyen pour mieux se faire remarquer et arranger la situation. Au moins il est grillé et elle ne s'est pas barré en ne faisant plus attention à lui. L'ignorance d'une personne est sûrement la pire sentence qu'on pourrait lui infliger. C'est comme si il avait la même valeur qu'un caillou. Juste horrible comme sensation. Heureusement pour Aydan, il n'est pas un caillou.

Mais elle en riait. Au moins il l'a fait pas pleurer. C'est déjà un bon début. Il faudrait qu'il apprenne à être plus aimable avec les gens, apprendre à les connaître .. Non il rigole bien sûr, faut pas pousser non plus. Mais la Nono semblait intéressante malgré tout. Un effort dans une vie ne lui coûtera rien. "Paye-toi bien ma gueule." Il sourit et se rend compte aussi que sa connerie était plus qu'absurde avant de se reprendre. "Attends."

Où est-ce qu'elle allait elle aussi ? Boire un verre là où ils étaient la dernière fois ? Même pas besoin de se poser de questions, elle peut considérer qu'il l'accompagnera quoiqu'elle dise. Sa l'emmerde vraiment de devoir se dire qu'il fait ça pour être gentil mais après tout, il pourrait au moins avoir lui de la compagnie pour se promener. "Je viens avec toi, où que tu ailles."


[Désolé c'est hyper hyper court j'avoue que là j'ai pas du le coup d'inspi' .. :/]
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Mer 11 Jan - 22:06



~ Un nouveau départ ~




Aydan sortit enfin de ça cachette et limite, il me priait pour que je me foute de sa gueule. Alors je ne me gênais pas, mais ce fis de courte durée, ayant mal au ventre à la longue.

« Attends. Je viens avec toi, ou que tu ailles. »

Ouuu, et bien je ne savais pas si monsieur allait être content. Et puis, depuis quand est-ce qu'il voulait me suivre. Ce n'était pas son genre. Dans mes souvenirs, il était plus du style, je m'en fou, j'me casse, je fume, j'suis un homme... un vrai. Alors que là, il ne le savais pas encore mais ça n'allait pas tarder, il allait faire du shopping avec une fille. J'allais me remettre à rire mais me retint. Inspiration. Expiration. Une petite technique efficace pour retrouver un souffle normal. Je voulais lui avouer ou on allait aller, mais je me dis que le laissait croire qu'on allait juste boire ou quelque chose de ce genre et de rentrer dans le magasin comme ça, ça pouvait être drôle. En fait, j'ai hâte de voir sa tête se décomposer quand il verra le magasin de vêtements. J'en jubilais déjà d'avance.

« Mmm, d'accord, pas de soucis. Tu peux venir avec moi. Mais le lieu ou nous allons restera un mystère jusqu'au bout !

Je recommença à marcher, sachant qu'il allait me suivre. Il l'avait dit non, il viendrait avec moi ou que j'ailles. En fait, il ressemblait à un petit toutou comme ça. J'avala de justesse un nouveau fou rire. Mais il allait me prendre pour une folle si cela continuait ! J'avais remarqué que depuis mon arrivée à San Francisco Stable, je rigolais beaucoup plus que lorsque j'étais chez moi, en France. Finalement, venir ici me faisait le plus grand bien. C'était beaucoup plus que ce dont je m'imaginais dans l'avion pour venir ici.

Nous arrivions bientôt devant la première boutique dont j'avais regardé la localisation avant de partir. C'était une boutique de vêtements Guess. Ce n'était pas la boutique la plus chère que j'avais déjà fréquenté, les vêtements de mon père l'étaient nettement plus, mais ça fera l'affaire pour l'instant. Je m'arrêta à l'entrée de la boutique et afficha mon plus beau sourire. La tête d'Aydan se décomposait petit à petit et moi j'en rigolais, intérieurement, de plus en plus.

« Tadaaaaaa ! Voilà ce que j'avais prévu de faire aujourd'huiii ! Du shopping !! Mooh, fais pas cette tête là, tu vas voir ça va être marrant. »

Sur ce, j'attrapa sa main et rentra dans le magasin en quête d'un nouveau sac à moi. A par la couleur, je n'avais pas d'idée de sa forme. Du moment qu'il était kaki, qu'il ne ressemblait pas à un model que je possédais déjà et qu'il était beau, c'est tout ce qui comptais.



- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Ven 13 Jan - 17:29

Il agissait un peu comme un chien fidèle à son maître. Que lui prenait-il d'apporter un tant soit peu de considération pour cette fille qu'il a faillit baffer la dernière fois ? Il faut dire aussi que ce jour remonte à presque deux ans maintenant mais le Aydan deux ans auparavant et le Aydan d'aujourd'hui n'avait pourtant pas changé. Mais mieux vaut être aimable avec madame plutôt que chiant, il vient juste de remarquer que passer du temps avec elle pourrait être intéressant et elle se prend au jeu du chien au chat et se faire chambrer par une nana, c'est pas ce qu'il y a de plus glorieux.

A la suivre ainsi, il finirait par se cramer la gueule, il ne faut pas jouer avec les filles et il le sait. Même lui ne sait pas ce qui lui prend et tout le long de la route il se questionne chaque seconde pour trouver une réponse. Et puis merde au point où il en est. Un mystère ? Pardon ? Oh non elle va pas l'emmener faire sa manucure quand même ? Non parce que là l'idée du blond deviendra plus que conne et il s'en mordrait les doigts et, tenant toujours ces promesses, il se voit très mal lire un magazine people ou féminin en attendant que princesse finisse de faire ces jolies mimines.

La route est longue, trop longue, mais étant derrière Noémie, il a une vue plus qu'agréable de ses fesses. Plutôt bien foutu faut dire. Vraiment bien foutu même. Nope Aydan, ne regarde pas ! Oh juste un peu alors. Un sourire s'installe sur la gueule d'ange du cavalier et il sort une clope de son paquet, l'allumant rapidement avant de continuer à contempler cette petite merveille qui se présente à lui. Arrivant dans les grandes rues de San Francisco, Aydan ne démord pas devant se popotin qui se dandine sur ces hauts talons devant lui. Même en silence, c'est encore mieux.

Jusqu'à ce que ce petit cul arrête tout mouvement. Oh non c'était bien pourtant pour faire passer le temps. Aydan ? Obsédé ? Pfff, vous le connaissez mal. (What a Face) Mais en relevant le regard vers Noémie, il sourit encore, béat. Merde, arrête tout pauvre vieux, elle va savoir ton crime. Les magasins ? Comment ça les magasins ? Oh la barbe. C'est déjà mieux que la manucure ou que d'aller chez sa grand-mère. Mais attendez, pourquoi s'imagine-t-il rencontrer sa grand-mère maintenant ?!

Il ne faut pas pleurer sur son sort, toujours se dire qu'il aurait pu tomber sur bien pire. Et une légère idée traverse la tête d'Aydan qui sourit d'avance. "Ok." Il n'en attend pas plus pour rentrer en la prenant par la main et déjà inspecter les vêtements et rayons qui s'y trouve. Il n'est pas du genre féminin, le gars. Mais Noémie pourrait être très surprise. En cherchant une chose en particulier, il lance quelques regards à son accompagnatrice et pendant un moment on pourrait croire que c'est elle qui est avec lui pour lui choisir des vêtements. Pendant près de dix minutes, le blond ne trouve pas ce qu'il cherche jusqu'à enfin trouver son bonheur. Revenant près de mademoiselle, Aydan lui tend une jupe simple noire cintré avec les chaussures qui allaient avec. "Essaye-ça. Si ça te va je te les prends."
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Ven 13 Jan - 18:59



~ Le nouveau départ ~




Je regardais tranquillement les sacs à main lorsque d'un coup, Aydan vint près de moi et me tandis Une jolie jupe noire cintrée en tissu de bonne qualité et des cuissardes en cuir assorties. Monsieur avait donc bon goût ma parole. Cela me surpris beaucoup je devais dire.

« Essaye ça. Si ça te va je te les prends. »

Quoiiiiiii ? Il me les payera, mais est-il seulement assez riche ? Non aller, blague à part c'était trè gentil de sa part mais je pouvais me les payer toute seule.

« Woaw, monsieur est généreux cette année ma parole !

Je pris les vêtements qu'Aydan me tendait et rapporta ma recherche de sac à plus tard. Direction les cabines d'essayage. J'en pris une de libre et referma le rideau derrière moi. J'enleva mes chaussures et mon pantalon, enfila la jupe et les cuissardes. Et bien, il avait de bon goût le garçon ! Mais bon, la jupe était peut-être juste un tout petit peu courte mais à part ce détail, c'était très joli ! Je me regarda dans le miroir, de derrière, tout allait bien aussi. Elle marquait bien ma taille et finalement, la matière qui me faisait plutôt peur, était pas si mal, ça donnait vraiment bien. J'ouvris le rideau et découvrit qu'Aydan était là, à m'attendre. Je jouais le jeu et tourna sur moi même, me montrant de tout les côtés à l'américain.

« Alors, verdict. Ca me va bien ou pas ? »

Autrement dis, tu m'achètes ou tu m'achètes pas ? Et je lui fis un des plus beau sourire. Mais il manquait quelque chose à la tenue. Un top ! Même si celui que je portais faisait largement l'affaire, je préférais en prendre un autre. Comme j'aime bien dire : Des tops, on en a jamais assez ! Je sortis de la cabine et alla dans les crop-tops, j'adorais ça ! Comme elle était sombre, j'opta pour deux couleurs claires et une que je m'étais entre le foncé et le clair. Je retourna dans la cabine et mis le premier top. J'enleva le rideau et je me montra à Aydan. C'était un top rose pâle, une matière proche du corps avec des manches courtes et au niveau de ventre, il n'était pas droit mais il y avait un trou en forme de "v" inversé. Avant de refermer la petite pièce, je lui dis de bien faire attention car il devra choisir entre les trois pièces. Je me changea et mis le suivant. Cette fois-ci, il était bordeaux, encore près du corps, manches courtes et il avait au centre, une grosse ficelles qui faisait en sorte que le top ne s'ouvre pas en deux, en passant, il laissait un peu paraître sa poitrine. Et le troisième, il était violet. Mais attention, pas le violet très moche là, non, lui, il était très joli. C'était d'ailleurs pour cela que je lavais choisi. Simple, encore près du corps, oui j'aime ça, avec des longues manches, et un petit col pas totalement roulé, mais assez grand pour recouvrir mon cou, et au niveau du ventre, simplement droit. Je fis un de mes regards les plus sérieux, surtout quand on parlait de mode.

« Alors, tu préfères lequel ? le premier, le deuxième ou celui-là ? », dis-je en prenant les deux autres hauts en main.



- Adrenalean 2016 pour Epicode


Dernière édition par Noémie Snow le Sam 14 Jan - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Sam 14 Jan - 17:56


C'est vrai. Vu comme ça on pourrait penser à un mec qui conseille sa copine sur ces vêtements. Déjà un mec comme lui surtout qui vient dans une boutique typiquement féminine, de base, c'est hyper chelou. Surtout quand on connaît Aydan de plus près. Les yeux dardaient sur lui comme si il semblait être un extraterrestre. Rassurez vous mesdames, on pourrait limite dire que monsieur gère la situation.
Enfin il l'a gérait à peut près jusqu'à ce que madame fesses de rêves ce mit à se dandiner franchement dans cette jupe jusqu'à revenir avec trois hauts comme elle avait sur la route. Enfin tout du moins Aydan trouve le même style.

Mal de jambe, fais chier. Il avait l'impression d'être resté plus de trois heure debout. Sans chercher plus loin il regarde derrière lui où se trouvait une autre cabine et y découvre une espèce de table en bois simple pour qu'on y entrepose ces affaires. Le blonde la saisit d'une main et l'approche de la cabine de Noémie pour attendre ces essais. A peine installé qu'elle rouvre le rideau cachant tout le régal du spectacle derrière et découvre ce qu'il lui avait choisit toujours sur elle mais avec un premier top. C'était plutôt pas mal mais elle pourrait encore trouver mieux. C'est dingue cette manie de vouloir toujours montrer son ventre. Elle veut se faire sauter par toute la ville aussi ?

Eh merde. Voilà qu'il se surprend en train de jalouser les autres mecs. Lui, Aydan Emrys Yakaren. Ou le mec qui a le plus confiance en lui depuis sa naissance. Ou le mec qui ne s'attache pas à une fille. Non, on arrête. Il ne peut pas s'attacher à Noémie, il se l'interdit et puis quand même il se passerait le contraire, ce serait pour un soir et puis basta. Ok, là il devient méchant. Non mais il psycothe. Et puis merde elle a déjà fermé le rideau devant lui alors qu'il était en train de se faire une paranoïa à lui tout seul. Comme si elle n'avait du rien remarquer de sa connerie.

Le deuxième haut arrive et il s'est enfin reconcentré. Même la main appuyée sur sa paume de main tombe d'elle-même. Super encore le signe d'un bouffon profond mon con. Calmes toi. Quand Noémie tournait sur elle même avec le haut, c'était comme une illumination de son esprit. On ne voyait pas que son postérieur de là où il était. Wow. Magnifique quand même.
Non mais stop là on dirait que tu baves, reprends-toi sévère mon pote tu décaroches ! Portant sa main à a bouche pour tousser en baissant les yeux, il continue de se taire et se mord la lèvre.

Elle repart enfin. Si il était un geek asmatique il aurait déjà prit son tube de CO² là ou un truc dans le genre. Le blond se retrouve là, comme un con à attendre qu'elle revienne et il ne peut envoyer de message à personne et doit supporter les regards de tout le monde. Etrangement sa le rend fier. Fier de pouvoir être vu avec une meuf hyper bonne comparé à toutes ces mères de familles chelous qui passent dans les cabine près d'eux pour essayer leurs nouvelles robes en taille 54. Ca lui rappelle son enfance quand il devait aller faire les boutiques avec sa mère et .. Personne en fait. Une personne disparue est comptée comme jamais existante pour lui. Il n'y allait donc qu'avec sa mère et Casper. Pendant qu'il attendait que maman finisse, il jouait par terre, tout seul. Et des grosses dames passaient autour en disant "Mais il est mignon ce gamin."

Putain d'époque où Aydan ne se doutait de rien et qu'il ignorait qu'il se retrouverait dans les mêmes circonstances un jour mais pas dans les mêmes conditions. Et voilà que pour la troisième fois, le rideau s'ouvre de nouveau. Il faut faire un ultime effort. Le sourire aux lèvres, il siffle en rigolant. Non, sans déconner. Celui-là était extrêmement laid au possible. Next. Ah, bah c'est finit, youpii ! "Tu prends le second." Aucune hésitation, c'était de loin le meilleur ! Il s'imagine juste de retrouver Noémie complétement pété après une dure soirée dans cette tenue. Le rêve éveillée était parfait jusqu'à ce que la brune vienne le chercher parce qu'elle avait finit. "Bon bah donne moi tes vêtements du coup." Il sourit, presque convainquant et n'attend même pas qu'elle lui réponde et il lui prend de toute manière pour se diriger à la caisse. Payant l'ensemble du haut jusqu'au chaussures bizarres mais qui lui allaient plutôt bien, il en avait pour une somme. Quel con, il ne sait même pas dans quoi il joue. L'enfoiré.

Il se hais cinq seconde avant de voir la petite tête de Noémie et il ne peut s'empêcher de presque sourire à nouveau. Arrête. "Tiens." Il lui lance le paquet, faut stopper ce petit jeu surtout que c'est Aydan qui se fait des idées monstres. Il devient complétement fou, taré, psycoté tellement il est gentil avec elle. Ce n'est pas dans sa nature, c'est interdit. "Ca y est, tu as finis ?" Oh non, l'abruti né. La proposition d'alternative. Proposer de rester même si il ne veut pas. Mais qui fait ça ?! D'habitude il aurait juste sortit *Non, on s'arrache, j'en ai marre déjà je suis un peu gentil abuse pas aller go.* et il l'aurait dégagé du magasin avant d'aller boire un verre à la taverne deux rues plus loin, sans elle cette fois. Il étouffe. Elle l'étouffe.
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Sam 14 Jan - 21:30



~ Le nouveau départ ~




Aydan me dit, sans hésitation, de prendre le second top. Je l'avais bien vu, limite la bouche grande ouverte, à m'observer. Au fond de moi, cela me faisait rire. Il avait été méconnaissable. D'ailleurs, ça me turlupinait un tantinet ( les deux mots les moins utilisés au monde //PAN// ). Pourquoi était-il d'un coup aussi gentil avec moi ? Normalement, il devrait être désagréable et vraiment con. Ce serait-ce passé quelque chose entre temps ? Ou avait-il, simplement, décidé d'être gentil avec moi ? Je ne savais pas pourquoi, mais la première solution me paraissait être la plus logique, même si j'aurais aimé que ça soit la deuxième. Mais qui sait, je me trompais peut être...

L'américain, une fois que je fus sortie de la cabine, attrapa les vêtements que je tenais en caisse et fila, en deux secondes, à la caisse. C'était vraiment très gentil tout ça, mais savait-il un seul instant, la somme que ça allait lui couté ? Vu la tête qu'il tira lorsque la caissière lui annonça le prix, il ne devait pas être au courant... Et je le vis, payer presque à contre cœur, la somme de 395 euros. Il tourna la tête et me regarda. Pour essayer que cela passe crème, je lui souris. De préférence un sourire mignon, mais avis-je réussi ? Seul lui et la caissière, qui s'appelait Lila, inutile mais écris sur son badge, pouvait le savoir. Lila mit délicatement les achats plié dans un sac et papier-carton. C'était bien, une boutique et grande marque qui protégeait la planète, déjà un peu plus que les autres. Mais, s'en souciait-il vraiment de la planète ou c'était pour leur construire une belle image ? Aydan me lança le fameux sac. Nulle pour rattraper les choses, je le pris dans mes bras mais pas délicatement du tout. Mes vêtements si bien pliés étaient tout chiffonnés à présent. Nous sortîmes de la boutique.

« Ca y est, tu as fini ? »

Ou laaaa, grave erreur mon ami. Car non, je n'ai pas fini ! On va-t-on aller ? Chercher un joli costume pour monsieur, car je vouais rendre la gentillesse, surprenante, pour avoir payer mes vêtements. Et puis, c'était aussi pour le rendre plus sexy, que ce qu'il ne l'est déjà. Attendez, j'avais-je bien dit "sexy" ? Pas possible, ce n'était pas possible. Je ne pouvais pas dire une telle chose ! C'était impensable ! Je repris mes esprits et plongea mon regard dans ses yeux.

« Non, pas encore. Maintenant on va dans une boutique où on y vend des costumes Brioni. Suis moi ! »

Ces costumes pouvait couter à l'équivalent de 2000 euros. A côté d'eux, Hugo Boss n'était rien. Ce prix était tout à fait acceptable comparé à la qualité du produit. Et puis, 2000 euros, cela n'était presque rien pour moi. C'était comme si j'égarais deux euros dans la rue. Oui, mon père était connu et j'étais riche. Je pouvais bien en profité, non ? La boutique n'était pas si loin, juste à cinq minutes à pieds, à mon grand bonheur... Car quand on marchait, je ne voyais jamais Aydan, logique car il était derrière moi, bizarrement silencieux. Oui, bizarre et le mot le plus juste pour décrire ce moment. Mais pourquoi ne parlait-il pas ? Lui, trouvant toujours quelque chose pour blesser les gens. Je tourna légèrement la tête au niveau de plusieurs panneaux, faisant mine de les regarder. C'était bien ce qui me semblait. Ce pervers de premier nom matait mon cul. Comment devais-je le prendre ? Bien, parce ce qu'il le fixait avec de grands yeux, ou justement non, parce qu'il le fixait ! Bon, une petite remarque, histoire de lancer une petite pic ne fera rien de mal.

« Ca va ? Il est beau mon cul, non ? Bien rond et soutenu quoi, juste comme il faut, n'est-ce pas ? »

Et hop, nous voilà à la boutique ! J'ouvris la porte, donna mes sacs à l'employer et pris la main d'Aydan, une nouvelle fois, pour l'emmener sur une petite partie de sol élevé. En plus de lui offrir le costume, je lui en faisait un sur mesure. Normalement, il les font rapidement, et ça c'était top. Nous n'avions cas attendre dix minutes et nous l'avions déjà en main. Je regardait l'américain, surpris. Je ne savais pas ce qu'il avait cette année, mais il me faisait beaucoup rire ! De suite, de hommes vinrent avec des mères et prirent les mesures de son corps.

« Tu as des vers au cul ou quoi ? Arrêtes de bouger, les pauvres n'arrivent pas à prendre tes mesures. »

Bien sur, je dis cela gentiment mais en étant tout de même sérieuse. Les deux hommes ont du reprendre à quatre fois la mesure de sa taille ainsi que de sa hauteur... Je les plaignais fortement. Mais une fois ce petit remue-ménage terminé, je m'installa dans un des fauteuils présent dans une de petit salon, pour ne pas dire pièce d'attente. Aaaah, mes jambes ! Cela faisait tellement du bien. J'attendais ce moment depuis mon dernier essayage. Je voulais tellement être dans ma chambre, enlever mes chaussures, histoire de libérer-délivrer mes pieds (lol) et de les poser sur la table du petit salon. Je vis Aydan s'assoir également sur le deuxième fauteuil.

« Dans dix minutes top chrono, je passe à la caisse et direction un bar pour ce prendre un verre. Ca te va ? »
[/b]


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar

Date d'inscription : 17/06/2015

Messages : 217

Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Sam 14 Jan - 23:32


Elle l'emmène déjà ailleurs. Il pensait même qu'elle souhaiterait rentrer pour son petit confort personnel. C'est vrai, la note de madame était plutôt salée, voir osée mais elle en valait sûrement la peine. Enfin il espère au moins la voir à une soirée avec sinon il va rager intérieurement. Et puis il fallait dire qu'il en avait aussi sous le pied. Encore c'est emmerdant de dépenser pour une fille tellement chiante qu'il ne l'aura jamais dans son lit. Mais il n'avait pas à se plaindre envers son compte en banque après, le plafond est bien plus bas que ce prix.

Mais même le sourire de Noémie qui se voulait rassurant le rendit neutre sur le champ. Elle est chiante et le déstabilise. Elle sera donc là cette année aussi à l'académie. Il pense déjà signer son arrêt de mort avec elle plus son colocataire déjà bien perché aussi. Les deux rentrent dans son cercle vicieux et il semble halluciné d'avoir réussit à se sociabiliser avec de tels gens. Lui qui d'habitude pourrait taper une gueulante pour un rien, on dirait qu'il s'est calmé d'un seul coup. Non, ce n'est pas le Aydan qu'on pourrait croire connaître. En même temps lui non plus ne comprend plus trop. Même son regard sur la route du chemin se perd encore une fois dans ce rituel qu'il effectuait déjà depuis bien quelques heures : mater le cul de madame. Il est un lourd pervers qui ne sait jamais s'arrêter. Comme un chien sans limite. Oui, la seconde catégorie semble plus juste en effet.

Ne pas se disperser voyons, il n'y a pas de quoi en faire un drame .. Mais si enfin ! Si monsieur le tombeur commence à perdre de sa vulgarité, il n'intéressera plus les meilleures nanas du coins. Il trouve qu'il a de meilleurs goûts depuis qu'il agit ainsi. Enfin, pas avec Nono. Mais attendez, Nono ? Nono ?! Calm down bro. Donc, pas avec Noémie. Noémie était encore différente. Hein, mais et puis quoi encore. Noémie il ne l'a pas eut dans son lit. -toutdumoinspasencore...- Mais faut dire que lorsqu'elle a quitté le magasin on dirait qu'elle avait fait exprès de regarder un peu les sous-vêtements près de la caisse comme pour qu'il se l'imagine dans un de ces soutif rouge ou bordaux là. La catin ! La catin.

Souffle un bon coup mon pote. C'est pas grave, c'est bientôt finit, tu n'auras plus qu'à affaire à elle aux écuries, et aux compétitions, et aux soirées de l'académie .. Et dans vos bars et ... Et tout le temps ! Il faudra apprendre à vivre avec elle pourtant. Cela veut juste signaler qu'où qu'il aille, elle risque d'être dans les parages. Faut pas se terroriser non plus. C'est qu'une nana après tout. Une nana sur lequel il se perd encore. Il ne remarquait même pas l'espion devant elle qui le surveillait de près. Grillé copain.
"Ca va ? Il est beau mon cul, non ? Bien rond et soutenu quoi, juste comme il faut, n'est-ce pas ? " Le blond manque presque de tomber raide par terre. Se faire cramer aussi bêtement, comme un débutant. Première fois enfin première fois indéniablement. Le cul des meufs qu'il veut attraper justement, il pousse à montrer que madame à des atouts pour mieux sociabiliser avec ladite madame.

Le calme dans la tête, ne l'insulte pas verbalement en la traitant. "Ah mais carrément, il est parfait." rajoute-t-il en souriant comme un gamin. Abruti d'enfant qu'il est. Plutôt pervers obsédé affranchi je vous prie. -What a Face- Passons, soyons un gentleman et mettons nous à côté d'elle. Oh c'est bien con, ils sont déjà arrivés à destination. Elle avait parlé de quoi déjà ? Le blondinet n'avait même pas daigner écouter. Il se peut avoir entendu le mot "costume" et un début de "Brimachinchouettebiduletructralala" Attendez. Replay. Un costume Brioni ? Il n'avait pas rêvé ? Bah non, le con vient de renter dans la boutique et évidemment il a pas fais gaffe à où il mettait les pieds. Un peu comme pour celui de Noémie. Elle l'avait entraîné sans savoir où il allait concrètement.

Aydan n'avait même pas eut un moment de réflexion que des bonhommes s'appliquaient à prendre des mesures de tout partout. "Wow c'est quoi ce.." Bordel ... Ne pas péter un scandale, elle l'a déjà reprit alors qu'il bougeait de partout. En même temps elle était affalée et il n'avait pas eut le temps de comprendre, il faut qu'elle le comprenne aussi, faut pas être aussi distrayante mademoiselle, c'est interdit. Le pauvre homme se mord une nouvelle fois la lèvre, ne la lâchant plus jusqu'à quitter son regard pour regarder par terre. Les bonhommes s'affairaient à tout. Ces longueurs de bras, sa taille, la longueur des jambes. Des vrais pro' les mecs quoi.

A peine sont-ils partis qu'Aydan en profite pour se jeter sur une chaise avant que Noémie ne lui dise de rester en place. Impossible. Dix minutes ? C'est bien ma grande mais tu es en train de commettre la même erreur que la dernière fois. A votre première rencontre tu lui avais pété un plomb dessus parce qu'il s'était barré en voyant un accident de voiture et aujourd'hui tu lui offres un costume. Sans le savoir tu venais de faire le boulet. Un costume. Le costume en général, Aydan trouvait ça horrible, idiot, et trop pessimiste même si cela fait fantasmer les filles. Il n'est pas PDG d'une entreprise économique pour les lacs des pays Sud africains mais c'est un cavalier fier de l'être et qui reste la plupart du temps en jean.

Il manque d'air. Un costume. Ou le genre de truc qu'Aydan ne souhaitait plus porter pour une raison même particulière. Tout comme l'accident de voiture, il le met dans le même panier pour le coup. Et même son poing se serre sur l'accoudoir pour chercher à se calmer. "Noémie. Noémie .. Noémie." Sa y est, il perd pied. "Franchement je sais pas ce qui m'a fait restée avec toi cette aprèm' et le verre je l'aurais bien accepté mais tu n'aurais jamais du m'emmener acheter un costard comme ça ! Surtout déjà à ce prix là et je refuse de le mettre." Il se mord la lèvre et la fixe dans les yeux. Quelle saloperie. Deux conneries en deux jours de connaissances. Comme si ils étaient liés depuis ce jour là et qu'elle devinait comment le faire rager. Oh ta gueule !

"Bon écoutes moi bien. Je vais partir. Si tu acceptes, ce soir je peux te demander de venir boire un verre à une soirée près de la piscine de l'académie mais comptes pas sur moi pour rester là ..." Il souffle et se relève, lui ébouriffant les cheveux au maximum avant de sortir de la boutique et s'appuyer dans une ruelle quelques rues plus loin. Une clope à la bouche, sa faisait longtemps. Comme cette première ruelle. Putain ! Il a limite envie de se tirer mais n'en a même pas la force. Le blond doit rentrer seul sans distraction assez amusante pour faire passer le temps jusqu'à l'école, il commence à se faire tard et il c'était auto-énervé en une fraction de seconde. Même Noémie n'a pas du comprendre. En tout cas la nicotine lui procure un bien fou, presque psychologique qui le pousse à s'asseoir un instant pour en profiter et repartir à pied par la suite.
OUT
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 29/03/2016

Messages : 116

Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie
Dim 15 Jan - 0:41



~ Le nouveau départ ~




Et là, tout un coup, je ne comprenais plus rien. J'étais tranquillement assise dans mon fauteuil, Aydan m'avait rejoint, la journée c'était bien passée. Puis, le voilà, monsieur pète une durite, il fait une petite scène et tout le tralala.  Tous les employers nous regardaient, non mais le malaise, la honte quoi. Et c'était pas fini ! Ah oui, parce qu'après, monsieur avait pris ses jambes à son cou et il était sorti du magasin, peut être était-il même déjà en route vers l'académie... Quel con ! On ne laisse pas une dame toute seule, comme une cruche, dans un magasin aussi réputé ! Voilà pourquoi je ne l'aimais pas, je l'avais totalement oublié le clochard de l'année dernière. Mais avec son petit tour, il m'est vite revenu à l'esprit... Dans une telle situation, où tout le monde te fixe parce que tu es arrivée accompagnée et que tu te retrouves seule, ton devoir est de rester calme. Il ne fallait pas tirer la tête, il ne fallait pas sortir en trombe et aller lui crier dessus sans prendre le costume. Rien de tout ça, non, il fallait juste rester calme, malgré l'envie de lui foutre un poing dans la gueule. Inspiration, expiration. Une technique de mon frère quand nos parents nous criaient dessus, car nous avions fait une bêtise, et que j'étais au bord de la crise de nerf. Enfin bref. Encore sept minutes à attendre.
Je croisa mes jambes dans l'autre sens et j'entendis un bruit de papier. Je regarda à mes pieds et vis le sac avec les achats que l'amerloc lui avait offert. Que devais-je faire ? Les jeter dans la poubelle se trouvant au coin de la pièce, ou bien les garder parce que l'emble était magnifique sur moi ? Le choix fut difficile mais je trouva une solution. J'allais les garder bien sur ! Pourquoi ce poser une telle question ? Des vêtements totalement offerts et qui en plus lui faisait un corps de rêve. C'était tout vu d'avance quoi.
Trois minutes à attendre et je pouvais enfin payer ce costume. A qui pouvais-je bien le donner ? Aydan, sûrement parti, ne le méritait plus, à mon humble avis. Mais en fait, pourquoi avait-il réagi comme ça au juste ? C'était juste un costume quoi, merde ! Puis, si t'aimais pas, fallait juste me le dire avant de rentrer et de le faire. Ah mais pardon, j'oubliais, monsieur était trop occupé à regarder mon cul comme un pervers. Oui, un stupide pervers qui n'a pas besoin que je sois son amie ou autre chose. Puis même moi, je n'avais pas besoin de lui dans ma vie. Qu'est-ce qu'un chieur pouvait bien m'apporter à part des vêtements ? Et bien je connaissais la réponse. Rien ! Ca ne m'apportera rien de bon de le fréquenter. Non mais oh ! Puis quoi encore ?! Il avait tout fichu en l'air, entre nous il ne pouvait plus rien se passer. S'il voulait que je le pardonne, il devait ramper à mes pieds et je pourrai seulement commencer à réfléchir là-dessus. Et non, je n'étais pas vache, il l'avait cherché après tout. Péter une mini durite comme ça pour un costume ! Garder son calme, inspirer, expirer.

Un homme m'appela, le costume était fini. Classe, sobre, élégant. Juste magnifique quoi. Juste à le voir, j'étais sous le charme. C'était vraiment dommage, Aydan pouvait être très beau dedans. Mais ce CON s'était cassé ! Bref, je sors ma carte bleue, la rentre dans la machine et paye le costume. Le caissier mit une protection pour ne pas qu'il s'abîme et le rangea dans un gros sac. Je remercia tout le monde, pris mon petit sac et me dirigea vers la porte. En tout cas, je n'avais plus mal aux pieds. Un bon point. Et là, oui, là, je vis Aydan, assis contre un mur une clope à la main. Une seule envie me vint à ce moment là, sortir en trombe de la boutique, de lui arracher cette cigarette de la bouche pour la jeter par terre. Mais je ne pouvais pas, on ne ferait que rejouer la même scène que l'année passée. Le vas-y que je te l'éteigne, que je te plaque contre le mur, que je te donne un coup de talon dans le ventre - ou dans les bijoux de famille pour changer - et que j'me casse. Je respira un bon coup, me décontracta et ouvrit la porte de la boutique. Je devais passer devant lui pour aller à l'académie, merde. Je passa donc devant lui sans même lui dédaigner un regard, je l'ignorais totalement comme s'il n'était pas là. Je me souvins, un mètre plus tard, que j'avais encore son costume dans les mains, il pesait une tonne. J'avais déjà mal aux bras. Et puis tant pis, je me retourna et le lui lança à la gueule. De toute manière il ne pouvait aller qu'à lui, il était fait sur mesure. Aaaaah, qu'est-ce que j'était plus légère d'un coup ! Je repris une marche cadencée et direction l'académie, où je pourrai enfin me détendre avec une bonne douche chaude ~


- Adrenalean 2016 pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Le nouveau départ. ▬ft. Noémie

Revenir en haut Aller en bas
 Le nouveau départ. ▬ft. NoémieVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: V.3-
Sauter vers: