Que tu apprennes à mes lèvres | MATT



 

Partagez | 
 Que tu apprennes à mes lèvres | MATTVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Sam 27 Mai - 21:33

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

Le letton se retourna pour la dixième fois de la nuit. Au moins. Il n'arrivait pas à dormir, réveillé depuis une bonne heure sans parvenir à sombrer à nouveau dans les douces affres du sommeil. Maintenant qu'il était rentré d'Australie en ayant gagné un mari au passage, la dure réalité de la vie à deux venait le torturer. De préférence en pleine nuit, pour que son homme endormi à côté de lui ne s'en rende pas compte. Il tournait et retournait ses pensées dans sa tête. Il n'était pas un modèle en matière de structure familiale : ses parents l'avaient abandonnés, confiés à une femme célibataire, et il était tombé amoureux de son frère. Clairement, on avait vu mieux.
Et pourtant, Matt, issu d'une famille nombreuse, avec des parents mariés et toujours ensembles, le voulait, lui comme mari ?

Ses pensées - ou plutôt ses mouvements - semblaient avoir réveillé Matt, qui grogna légèrement. Un sourire attendri s'épanouit sur le visage du très amoureux tatoué, qui le rassura d'une voix douce "Rendors-toi, mon amour". Et, pour le motiver à ne pas lui poser de questions sur le pourquoi du comment, il le prit dans ses bras, posant la tête de son compagnon sur son épaule pour le garder enlacé alors qu'il essayait de se rendormir. Rêveur, Curare effleura du bout des doigts la hanche dénudée de son compagnon, et lui passa délicatement la main dans les cheveux. A force de petits mouvements réguliers, un sentiment de plénitude envahissait le letton, qui réussit à se calmer. Un peu. Juste un peu.
Mon ange ?
Son ange ne s'était pas encore rendormi, et il lui répondit de façon plus ou moins intelligible. Avec un sourire invisible dans le noir qui couvrait la chambre, mais un sourire quand même, Curare tourné légèrement la tête pour embrasser la tempe de son homme qui se trouvait à sa portée. Sans le lâcher, redoublant de tendres caresses sur ses hanches, le tatoué chercha ses mots encore quelques instants.
Ici, vous pouvez vous marier... Mais vous pouvez aussi adopter ?
La question lui trottait dans la tête depuis plusieurs jours déjà. Mais il savait que la réponse ne se trouverait pas dans la bibliothèque de l'écurie. Il aurait pu demander à Google, mais vu ses faibles capacités technologiques, celui-ci n'était pas vraiment son ami. Alors, il venait de se résigner à demander à son homme, qui était finalement le principal concerné. En espérant que ce dernier ne prendrait pas immédiatement ça comme une demande et ne se mettrait pas à paniquer en plein milieu de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 28 Mai - 6:11

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT

Encore en proie au décalage horaire et se remettant peu à peu des émotions de ces derniers jours, l'australien n'avait tenu longtemps avant de sombrer dans les bras de Morphée - ou plutôt dans ceux du grand tatoué qui était désormais son mari -. Alors que son esprit sombrait dans les méandres abyssales de la nuit, le cerveau enfin éteint, il sentit du mouvement chez son homme. Ne s'en formalisant d'abord pas, il lui sembla finalement que son fiancé ne se rendormirait pas de si tôt.

Il grogna gentiment comme pour lui signifier qu'il était réveillé et une douce voix lui répondit. Sentant son homme préoccupé, l'enlacer doucement, lui arrachant quelques frissons alors que ses doigts glissait sur ses hanches. Tel un enfant il s'abandonna dans l'étreinte de son homme. L'esprit encore embrumé de sommeil, il répondit par un son qu'il n'aurait pu identifier lui même au mignon petit surnom que lui donna son compagnon. La demande qui suivit l'intrigua mais il ne réfléchit pas vraiment a la réponse. Encore a demi endormi, il lui dit simplement :
- Oui mon coeur c'est légal, la SPA ne se préoccupe pas de l'attirance des adoptants. Mais je ne savais pas qu'en lettonie, il était interdit d'adopter un chien.

Les yeux encore plongés dans le noir, sans trop savoir quelle heure il était vraiment, coulant doucement dans les bras de ce dernier en espèrant avoir répondu a sa question correctement.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 28 Mai - 10:38

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

La réponse de son homme encore à demi-endormi laissa le letton perplexe quelques instants. Puis, il comprit. Ou plutôt, il comprit ce que son homme n'avait, lui, pas compris. Le ridicule de la situation n'échappa pas à Curare, qui se mit à lire légèrement, soulevant la tête de son homme - toujours posée sur son torse - sans le faire exprès. Il n'éclata pas non plus d'un rire foudroyant, car si son homme n'avait pas compris à ce point, ça voulait dire qu'il allait devoir lui expliquer. Et cette perspective, un peu trop semblable à une demande s'il insistait ainsi pour avoir une réponse, ne le réjouissait pas intensément.
Et s'il faisait peur à son homme ? Lui, il avait eu un sacré moment de panique quand Matt s'était agenouillé pour lui offrir sa bague. Alors il ne pouvait que craindre que l'Australien prendrait peur s'il lui demandait de devenir papa. Même si ce n'était pas, à proprement parler, une demande. Presque pas. Quasiment pas.

Pour désamorcer la bombe qu'il allait certainement lancer, le letton enfouit son visage dans la tignasse brune de son homme, respirant son odeur paisiblement. Il revint poser quelques baisers sur la tempe et continua ses caresses en allant explorer tout doucement les abdominaux de son compagnon. Histoire de le garder un minimum éveillé, lui qui semblait si prompt à retomber dans les bras de Morphée.
On a le droit d'avoir des animaux, c'est pas le bagne non plus.
Son ton était clairement amusé. Un pays pourrait-il interdire l'adoption d'animaux de compagnie ? Ça paraissait assez peu probable. Et pas facile à mettre en place. Les animaux errants ou abandonnés, ça existait de partout. Et les bonnes âmes qui les recueillaient aussi. Alors c'était clairement impossible d'imposer de type de loi à ses citoyens.
Je parlais plus... d'adopter. Un enfant.
Il avala sa salive, un peu nerveux. En plein milieu de la nuit, ce n'était peut-être pas le meilleur moment pour engager la conversation sur ce sujet. Mais c'était trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 28 Mai - 12:55

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT

Le rire cristallin de son homme acheva de le tirer doucement de son sommeil. Sentant le visage de son homme s'enfoncer dans ses cheveux de la plus agréable des façons. Il s'imagina un instant les dures vies de la lettonie. Mais si ce n'était pas de ça qu'il parlait alors...
Curare lui répondit pourtant bien vite. Un enfant ... ? Brutalement réveillé par cette indication, il ouvrit les yeux découvrant une semie obscurité, d'une voix qu'il gardait calme. Son homme voulait il un enfant ?
- Ça aussi c'est autorisé, mais c'est souvent compliqué. Pourquoi cette question bébé ?

Voulait-il vraiment un enfant ? Ou etais ce par simple curiosité ? Et surtout pourquoi cette question se posait-elle en pleine nuit ? Le cerveau de Matt se remit en marche a plein régime, il n'avait jamais vraiment réfléchi a cette question, il ne s'était jamais vraiment projeté dans l'avenir à cause de ses nombreuses relations à échecs et de sa fervente croyante au destin. Mais à présent la question s'insinuait dans son esprit. Restait à voir si il devait la pousser plus rapidement ou si son compagnon était simplement curieux - ce dont il doutait sérieusement -.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 28 Mai - 13:24

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

Décidément, les Etats-Unis ne cesseraient jamais d'étonner le trop ignorant letton. Il avait du mal à réaliser qu'ici, il avait les mêmes droits que tout le monde, et ce quelle que soit son orientation sexuelle, la couleur de sa peau ou ses origines familiales un peu louches. Il n'avait cependant toujours pas l'impression d'être entièrement libre, raisonnant souvent comme s'il se trouvait encore dans son pays d'origine.
Et, assez étrangement, depuis quelques jours, il avait encore moins l'impression d'être. La faute à cette bague qui ne le quittait plus, et qui symbolisait son engagement. Il était enchaîné à un homme, certainement pour le restant de ses jours. Il était lié, donc loin d'être libre. Et pourtant... Jamais la captivité n'avait eu si bon goût.

Matt ne sembla pas relever la question comme étant une demande. Le letton se permit un petit soupir soulagé ; il allait pouvoir remballer ses idées romantiques de famille unie et laisser son homme oublier tout ça. Avec un peu de chance, en se réveillant au petit matin, il ne se souviendrait plus de rien.
Sauf qu'il ne s'était pas rendu compte que son Australien, pourtant toujours agréablement blotti dans ses bras, était nettement mieux réveillé que quelques secondes auparavant. La partie s'avérerait certainement plus compliquée qu'il ne le pensait.
Pour... rien. Tu peux te rendormir, chéri.
Il était fort mauvais menteur, mais il espérait que le noir dans lequel ils étaient plongés empêcherait Matt de voir la légère rougeur qui ne devait pas manquer de colorer ses joues. Ce n'était qu'un demi-mensonge, et il pourtant il avait eu du mal à le laisser franchir la barrière de ses lèvres. N'ayant jamais rien eu à cacher à sa mère, il n'était pas un habitué de l'exercice.
Demi-mensonge, car il n'avait pas vraiment posé la question pour le proposer à son compagnon. Il avait vraiment voulu savoir, pour se renseigner. Et, éventuellement, commencer à y songer. A peser le pour et le contre (même so le contre faisait piètre figure), pour un jour, peut-être, proposer à son mari de devenir aussi papa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 28 Mai - 21:16

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT

En proie à la délicate étreinte de son homme, le sommeil, lui, avait abandonné son corps. Intrigué par la question de son compagnon qui lui intimait désormais de se rendormir d'une voix qui trahissait tout de même ses pensées profondes. Curare ne savait pas véritablement mentir et l'australien le remarquait tout de suite. Il reprit doucement :
- Pourquoi cette question en pleine nuit ?

Il se retourna doucement vers son homme, se détachant de sa si douce étreinte, posant son coude sur le lit et sa tête dans sa main pour la soutenir. Il ne voyait pas son homme mais décelait simplement les courbes de son corps. Bel et bien réveillé par le trouble de ce dernier et à proximité de celui ci, il en profita un instant pour tendre son bras libre et parcourir l'os de la hanche nue de milliers de petits cercles du bout des doigts. Il continua doucement : - Dis moi ce qui te trouble.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Mar 30 Mai - 19:29

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

Il s’en voulait d’avoir posé la question, maintenant que Matt semblait vouloir savoir exactement ce qui lui était passé par la tête. Et en pleine nuit, c’était d’autant plus louche. En tous cas, ça montrait bien que le letton y réfléchissait tout seul ; rien, dans cette chambre plongée dans le noir, n’aurait pu lui faire penser à un enfant.
Sauf son homme, à présent redressé dans le lit. Oui, c’était son homme, et l’amour qu’il lui portait, qui l’avait fait penser à tout ça. S’il cherchait un coupable, c’était l’Australien. Et pas du tout le trop romantique Curare. Pas du tout.

Le letton plongea sa tête dans l’oreiller en étouffant un grognement. Il n’avait pas envie de répondre. Il avait peur que son homme prenne peur, justement. Mais il ne pouvait décemment pas lui cacher ses pensées davantage ; il mentait mal, et Matt le savait parfaitement.
La voix à moitié étouffée par le coussin, il commença.
Disons que... Je me... renseignais ? Pour... Un jour ? Plus tard.
Il n'était décidément pas particulièrement doué. Il tourna brusquement la tête pour faire à nouveau face aux prunelles noisettes de son homme et continua, cette fois-ci plus rapidement, histoire de dissiper le doute qui s'était certainement instillé en Matt.
Mais pas pour tout de suite hein. Voire même jamais, c'est comme tu veux.
Même pour un sujet aussi important, le letton laissait le dernier mot à son homme. Il était vraiment trop épris de lui. Et cela risquait d'en devenir ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Mer 31 Mai - 8:21

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT


Alors que son homme enfouissait sa tête dans son coussin comme si il ne voulait pas répondre, Matt en fut soudain troublé. Avait-il dit quelque chose de mal ? Il savait que son homme n'était pas doué pour mentir, il se concentra alors pour entendre sa voix étouffée par le tissu dans lequel il s'était réfugié. Adopter un enfant ? Matt tomba soudain de haut de très haut. Il n'avait jamais vraiment réfléchi à cette option. Issu d'une famille nombreuse où son enfance n'avait pas franchement été un long chemin tranquille perdu au milieu des caprices de ses sœurs. Était-il vraiment prêt à avoir son propre enfant ? Ou plutôt avoir un enfant avec l'homme dont il était éperdument tombé amoureux ? L'homme se retourna soudain surement face à son silence qui tenta de le rassurer. Mais aujourd'hui ce n'était pas lui qui aurait le dernier mot, il voulait connaître les véritables sentiments de son homme. Il commença doucement :
- C'est ... à réfléchir.. Mais après tout pourquoi pas ....

Hésitant dans sa voix, bien sur qu'il avait envie d'offrir une meilleure enfance à un petit bout de chou. Mais c'était une lourde tâche, il s'approcha de son homme, se perdant encore une fois dans ses yeux. Passant sa main doucement dans le dos de son homme. Il posa une baiser maladroit sur les lèvres de ce dernier et reprit doucement en essayant de paraître sur de lui pour ne pas faire douter son homme qui avait une fâcheuse tendance à se remettre en question :
- Et ne t’inquiètes pas, je ne vais pas m'enfuir parce que tu as envie d'officialiser encore plus notre amour avec un enfant.

Un joli sourire sur ses lèvres alors qu'il sentait le souffle chaud de Curare contre son cou tant il s'était approché de lui.


(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Mer 31 Mai - 20:21

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

Comme il s'en était douté, son homme ne répondit pas un oui franc. En même temps, c'était tellement inattendu... Outre le fait que c'était demandé au beau milieu de la nuit, c'était surtout peu répandu entre deux hommes, même pas mariés, et qui étaient encore loin de se connaître parfaitement tant leur rencontre pouvait paraître récente. Mais, même s'il prenait la peine de se cacher dans son oreiller, Curare n'en était pas moins convaincu que c'était avec Matt qu'il voulait passer sa vie, et par conséquent fonder une famille. Même si, jusque là, l'idée ne s'était jamais frayé un chemin dans son esprit tant il était persuadé qu'aimer un homme lui faisait perdre tout espoir d'avoir des enfants.
Mais il était plutôt décidé, à présent. Et le fait que son compagnon n'émette pas de refus catégorique le conforta dans l'idée dans l'idée qu'il l'aimait. Plus que tout. Et que rien ne pourrait les empêcher de se marier, de vivre ensemble, et d'élever leurs enfants. Restait plus qu'à convaincre l'Australien.

Revigoré par ses pensées - pourtant assez confuses - le letton se mût délicatement pour se placer au-dessus de son homme, soutenu sur ses avant-bras, effleurant chaque parcelle du corps de son compagnon. Surtout sa bouche, qu'il captura en un baiser infiniment tendre, comme pour le remercier d'être aussi compréhensif et de le suivre dans son impatience toute enfantine.
Bien sûr. Pas tout de suite.
Il lui mordilla délicatement le lobe de l'oreille ; malgré la pénombre de leur chambre, il connaissait si bien Matt qu'il était capable de reconnaître la moindre parcelle de peau. Il se délecta quelques instants des réactions qu'il faisait naître chez son homme, avant de tendre le bras pour allumer la lampe de chevet brusquement. Ses yeux gris rivés dans les prunelles noisette de son compagnon, il demanda, le plus sérieusement du monde.
Néanmoins... Donne-moi une seule bonne raison de me dire non ?
Il était curieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Mer 31 Mai - 21:34

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT

Curare le faisait grandir, c'était indubitable. Il le faisait terriblement grandir, arraché au grand monde de l'enfance pour être jeté dans le monde des responsabilités et de l'engagement. Alors qu'il n'avait toujours vécu qu'à court terme, ne prévoyant rien pour le lendemain de peur de ne pas pouvoir s'y tenir, à présent il se projetait loin, terriblement loin. Le corps du tatoué se déplaça au dessus de lui, alors qu'il lui offrait un de ces baisers qu'il appréciait tant. Ils étaient faibles, ils étaient deux grands enfants mutins, passant outre les prédéfinis, et bien trop sensible l'un vis à vis de l'autre. Pourtant à présent les trois mots prononcés il y avait à présent de nombreux mois de cela n'avait pas été vain. Il lui rendit son baiser et se laissa aller alors qu'il lui mordillait le lobe de l'oreille sans aucune hésitation malgré la pénombre. Soudaine une lumière éblouissante. Les yeux clos, il les rouvrit doucement très doucement, découvrant son homme au dessus de lui, le torse découvert contrastant avec le tissu qui collait au sien. Alors que les yeux de son homme l'hypnotisait, et lui ordonnait de ne plus détourner de celui ci. la voix de ce dernier se fit plus sérieuse. Il n'était plus question de rigolade ou de petit chien. Il eut beau retourner le problème dans sa tête, effectivement rien ne les en empêchait, le règlement de l'académie peut être ? Il ne savait pas vraiment, ce qui était ou non interdit ici mais il ne s'en formalisa pas vraiment. Il aurait voulu contredire son homme rien que pour jouer, pour observer ses réactions mais il ne trouva rien à redire. Et puis il avait affronté tant de chose rien que pour lui, il n'avait jamais reculé devant l'une de ses demandes. Matt répondit alors tout aussi sérieusement :
- J'aimerais te contredire... Mais je ne trouve rien à redire.

Il l'embrassa avec délicatesse, les yeux aux pupilles encore réduites par le soudain excédent de lumière, elle laissait découvrir des prunelles gris-bleutées d'une beauté incomparable. L'australien resta suspendu à ceux ci, si son homme lui avait répondu quelque chose il ne l'aurait surement pas entendu ou pas écouté tant il s'était profondément perdu dans ses yeux.

(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Dim 4 Juin - 22:16

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

Un petit sourire satisfait s'épanouit doucement sur le visage de Curare. Son homme était au moins aussi mordu que lui, vu qu'il ne parvenait pas non plus à jouer la voix de la raison. Il l'embrassa délicatement, tentant de le remercier par la tendresse qu'il mettait dans son geste. Le remercier pour la confiance qu'il lui témoignait, jour après jour. Car le letton lui-même admettait volontiers qu'il n'était pas facile à vivre. Matt avait la patience nécessaire pour le supporter au quotidien, juste pour ça il méritait toute l'attention du monde.
Légèrement surélevé par rapport à son compagnon, Curare en profita pour murmurer "Fille ou garçon ?". Il attendit patiemment que Matt réponde, mais ce dernier ne semblait vraisemblablement pas sur la voie de la réponse. Haussant un sourcil devant le manque de réaction total de son homme, le tatoué tenta une seconde fois, un peu plus fort.
Chéri ? Fille ou garçon ?
Cette fois-ci, l'Australien sembla réagir, et Curare ne lui laissa pas le temps de réfléchir, envoyant une de ses mains caresser les hanches de son homme, passant aisément sous la barrière du Tee-Shirt - qui n'en était plus une depuis déjà suffisamment de temps pour que le letton ait pris ses marques. S'auto-gratifiant de voir son homme lui réagir, c'est sur un faux ton sérieux qu'il ajouta
Alors comme ça, tu ne m'écoutes plus quand je te dis des mots doux ?
Il savait très bien que ce n'était pas volontaire de la part de son homme. Lui-même était parfois - voire souvent - déconcentré par la simple vision de son fiancé. Il se surprenait parfois à l'observer plus ou moins discrètement pendant de longues minutes. Quand Matt se croyait seul et vaquait à ses occupations avec son cheval. Quand il fumait, de ces gestes que Curare arrivait même à trouver élégants tant il était amoureux. Quand il s'habillait, le matin. Ou se déshabillait, le soir bien que le letton soit plus régulièrement à l'origine de ce déshabillage. Curare l'observait vivre, tout simplement. Et il n'aurait pas pu en vouloir à son homme de faire pareil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 23/02/2017

Messages : 223

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Lun 5 Juin - 14:23

Just let me love you when your heart is tired

CURARE & MATT

Il fut soudain tirer de sa contemplation du corps de son homme par la douce voix de ce dernier. Fille ou garçon ? La question ne tourna pas longtemps dans sa tête et ce fut presque immédiatement qu'il répondit :
- Garçon.

Il n'y avait jamais réfléchi mais c'était vite vu. Ses soeurs n'avaient été que sources d'ennuis et enfants gâtés. Quoique le plus petit de ses frères était surement pareil. Mais quoiqu'il en était, c'était un garçon qu'il voulait élevé et voir grandir. Il sourit pour répondre à la suggestion de son homme alors qu'il se tendait sous la main qui accédait si facilement à ses hanches :
- Quand je t'ai devant les yeux, ça devient tout de suite plus dur de se concentrer.

Il reprit pour justifier son choix :
- Je n'aime pas vraiment mes soeurs, et j'ai toujours aimé m'occuper de Jack quand il était petit, enfin plus petit que moi. Donc si je peux revivre ça avec toi et un petit garçon pourquoi pas.
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Hope
avatar

Date d'inscription : 11/08/2014

Messages : 407

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Que tu apprennes à mes lèvres | MATT
Ven 9 Juin - 22:39

Curare Feodor Ostrov & Matt Headland
laisse-moi aller au-delà de toutes les limites

C'était un sourire clairement narquois qui s'étendait à présent sur le visage de Curare. Il arrivait à déconcentrer son homme, c'était déjà une belle victoire, même si à cause de cela il n'avait pas réponses souhaitées. Ou alors avec un petit temps de latence. Un peu comme ces nouvelles intelligences artificielles, qui mettaient des plombes à répondre à la moindre question. Même si là, la question que posait le letton n'était pas des moindres.
Il hocha sagement la tête aux arguments donnés par son compagnon. Il ne trouvait rien à y redire. Tout d'abord, parce qu'il n'avait jamais tenu de bébé dans ses bras. Ensuite, parce qu'il n'avait pas eu de petit frère ou de petite sœur à choyer ; il ne connaissait que peu les désavantages d'une grande famille. Au contraire, il idéalisait grandement ce modèle familial, ayant grandi dans un pays où les rares ressources disponibles pour les gens de sa classe sociale rendent difficile l'élaboration d'une petite tribu.

Mais il se plierait bien évidemment aux choix de son homme. Après tout, c'était à lui de décider, pour une fois. Et l'idée d'un petit garçon, braillard et courant de partout, le séduisait bien plus que nécessaire. Il s'emballait. La perspective d'un mariage avec l'homme qu'il aimait semblait lui donner des ailes, lui qui à peine quelques semaines plus tôt n'aurait même jamais pensé recevoir une telle demande.
Il se pencha pour déposer un baiser sur les lèvres de son homme, s'attardant bien plus longtemps que nécessaire, comme happé par ce visage qui lui inspirait tant de bonheur. Se détachant comme à contre-cœur, il se laissa tomber sur le lit à côté, son petit air torturé trahissant tout l'effort que c'était de se détacher ainsi de son homme. D'un coup de main habile (ouste les sous-entendus aa) il éteignit la lampe, plongeant à nouveau leur chambre dans le noir. D'un geste qui ne laissait pas le choix à Matt, le tatoué l'enlaça pour venir se coller à lui, leurs corps s'épousant parfaitement malgré le fait qu'ils aient tous les deux perdu la vue. Mais ils n'en avaient plus besoin, tant ils se connaissaient par cœur...
Je t'aime...
Revenir en haut Aller en bas
 Que tu apprennes à mes lèvres | MATTVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» KARI LIAM OWENS ► feat. matt lanter.
» Un goût de sel sur les lèvres [message unique]
» suite de : le coin de Matt'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie :: Premier étage :: Chambre des garçons :: Chambre de Matt & ...-
Sauter vers: