Partagez | 
 Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Date d'inscription : 01/02/2017

Messages : 137

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Lun 6 Fév - 20:07

Blair & Elyzio


      Il entra dans l'appartement, un instant, l'idée qu'il aurait pu aller se changer chez lui, seulement une  vingtaine de mètre plus loin lui effleura l'esprit. Il décida cependant de ne rien dire, ravi de faire encore de nouvelles découvertes. Il entra dans un appartement parfaitement bien rangé et ajouta donc : ordonnée à la liste mentale de termes qu'il associait à présent à la jeune femme rien qu'en observant sa manière d'être. Il faisait ça avec tout le monde, c'était presque un don de pouvoir ainsi cerner la personnalité sans que la personne en face de lui ne dise mot. La jeune femme lui expliqua où se trouvait la salle de bain, et lui expliqua qu'elle revenait avec des vêtements. Elyzio la remercia d'un grand sourire et se dirigea vers la pièce indiquée. Il ouvrit la porte et entra dans la salle d'eau basique mais contenant tout le nécessaire. Il ouvrit le robinet et attendit un peu pour laisser chauffer l'eau et s’aspergea le visage pour nettoyer la poussière sur celui ci. Il en profita pour ébouriffer ses cheveux et les libérer de la paille qu'il ramassa avec attention pour la jeter ensuite dans une petite poubelle, pour ne pas salir la maison dans laquelle on l'invitait avec tant d'hospitalité. Il retira sa veste et la posa sur un petit tabouret et retira ensuite le t shirt tâché sur le devant en le posant soigneusement au même endroit.

      Soudain la timide jeune femme frappa à la porte, même ses doigts contre le bois, semblaient hésiter à frapper trop fort. Elyzio sourit à cette idée, son côté provoquant revenait au galop dans sa tête, une nouvelle expérience à mener pour voir comment elle allait réagir. Il ouvrit grand la porte alors qu'il n'avait pas encore remis son t shirt et que son jean laissait découvrir le creux de ses hanches et le haut de son boxer. Les joues pourpres de la jeune femme le firent sourire et il la remercia pour les habits qu'elle lui tendait. Toujours avec son sourire greffé sur le visage, il lança en espagnol :
- Gracias, y a proposito, estos son sólo piezas de piel, sin necesidad de ruborizarse genereso chica.

Il referma la porte sans prendre le temps de fermer à clés, il savait bien qu'elle n'entrerait pas volontairement. Il laissa tomber son jean et passa le jogging, il n'aimait pas trop ce type de vêtement mais celui ci serré au cheville et comportant ses poches lui plaisait plutôt bien. Il passa ensuite le large sweat très confortable et ne prit pas le temps de se regarder dans le miroir, se fichant éperdument de ce que les gens pouvait penser mais prit soin de rentrer le médaillon qui pendait au bout de la chaîne attachée autour de son cou à l'intérieur du vêtement. Cela faisait une éternité qu'il n'en avait pas porté et il mit un peu de temps à s'y réhabituer. Enfin il sortit de la salle de bain les mains enfoncée dans les poches du jogging et parcourut le couloir pour finalement retrouver la brune dans la pièce principale. Il tourna sur lui même quand un mannequin présentant une nouvelle tenue en lançant sans manquer de ponctuer sa phrase par un clin d'oeil rieur :
- C'est tout de même mieux comme ça non ?


Dernière édition par Elyzio D. Herrera le Dim 26 Fév - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pro
avatar

Date d'inscription : 10/01/2017

Messages : 30

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Ven 24 Fév - 23:50





Blair & Elyzio
These violent delights have violent ends

Alors que Blair se disait qu'elle ne pouvait pas plus se ridiculiser, elle se rendit compte de son erreur en étant prise de court par son invité. En effet, la porte s'ouvrit sur un Elyzio sans haut, jean déboutonné. Elle tendit les habits devant elle et détourna un peu la tête. Cependant, ses yeux s'attardèrent sur le corps de l'espagnol. D'abord, elle détailla sa clavicule -elle appréciait cet endroit aller savoir pourquoi- puis elle continua en descendant, pectoraux et abdominaux bien dessinés et à la clef, un beau V. Elle se mordilla la lèvre et finit par s'arracher à ce spectacle au diable provoquant qu'il lui offrait. Elle en avait plus que marre d'être toute faiblarde face à lui. On aurait dit une ado, et encore. « Gracias, y a proposito, estos son sólo piezas de piel, sin necesidad de ruborizarse genereso chica. » Elle hocha simplement la tête, elle comprenait seulement le premier et dernier mot.

Dès qu'il eut refermé, elle fonça dans la cuisine en se massant les tempes et prit un grand verre d'eau fraîche, histoire de se remettre les idées en place. Elle jouait sur la table avec ses ongles en tentant d'établir une stratégie pour se rattraper, elle devait reprendre le dessus sur lui. La brune ne tenait pas à être un simple sujet d'expérience répondant à ses tests à chaque fois comme il s'y attendait. Il revint, toujours avec le sourire aux lèvres, et fit office de mannequin. Ca lui allait pas si mal, mieux qu'à elle en tout cas, et il devait visiblement faire la même taille que Sam. Cette pensée la rendit nostalgique et elle acquiesça lentement, la gorge légèrement nouée. « Encore désolée pour tout ça, je sais même pas si t'habites dans l'coin et j't'embarque sans réfléchir. Thé, café, ou plutôt bière ? » Blair se leva et se retourna pour exposer les différentes boissons à disposition. Et alors qu'elle fouillait dans son réfrigérateur, un bruit de bouteille l'alerta. Ses deux vodka trônaient fièrement dans la portière, l'une d'entre elles entamée jusqu'à la moitié.

Elle n'était pas vraiment alcoolique, mais elle avait besoin de sa dose chaque soir. Elle continuait à être dos à lui priant pour qu'il ne les remarque pas, et qu'au pire, il pense juste qu'elle se souciait d'avoir toujours quelque chose à proposer à ses visiteurs. La texane referma son frigo et posa les différents sachets de thé ou de tisane et les quelques saveurs de bières dont elle disposait. Elle prit appui sur la table en se penchant en avant, révélant un peu la forme de sa poitrine. « Alors qu'est ce qui te tente ? » Elle lui rendit son clin d'oeil amusé d'avant, elle devait être très aguichante dans son sweat et son legging.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 01/02/2017

Messages : 137

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Dim 26 Fév - 0:31

Blair & Elyzio


       L'espagnol reprit sa petite analyse, il aimait regarder, apprendre sur les gens en observant. Elle le tira de sa rêverie en lui proposant diverses boissons. Café, thé, bière. Ce dernier mot l'attira plus que les deux autres en cette heure. Il la regarder s'affairer près du frigo, et étaler sa marchandise sur la table. Analyse oblige, Elyzio laissa tomber sur deux bouteilles d'alcools forts. Quelques hypothèses furent émisent dans le silence mais il les repoussa simplement dans un coin de sa tête, dans un petit carnet mental où il gardait tout ce qui pouvait être intéressante de savoir. La jeune femme réitéra sa demande après avoir sorti un quart de ses placards sur la table semblait-il. L'espagnol laissa ses yeux tombés sur la table. En plus des bouteilles colorées, il y avait les atouts féminins de la jeune femme brillament mis en scène. L'espagnol chuchota comme pour lui même :
- Un cuerpo como éste sólo puede ser admirado. Un clin d'oeil un peu aguicheur, Elyzio ne mit pas plus de quelques secondes à comprendre qu'elle essayait de retourner la situation en sa faveur. L'espagnol entra dans son jeu en se mordant délicatement la lèvre, et en s'approchant du comptoir d'un pas nonchalant pour finalement s'y appuyer tranquillement. Il regarda attentivement les étiquettes et se décida enfin pour une 1664 aux fruits rouges. Il remercia la jeune femme et attendit poliment qu'elle ai choisi sa propre boisson. Puis il attrapa un briquet dans sa poche. Quelques coups sur l haut de la bouteille et la capsule sauta pour atterrir sur le meuble. Il lança à nouveau :
- Oh et pour répondre à ta question de tout à l'heure, ma chambre est au fond du couloir des pro. Mais je suis très bien ici aussi.

Il n'y avait pas vraiment de double sens derrière cette phrase mais elle pouvait être compris de diverses manières. Lui, était juste heureux de rencontrer du monde.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Pro
avatar

Date d'inscription : 10/01/2017

Messages : 30

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Jeu 9 Mar - 12:44





Blair & Elyzio
These violent delights have violent ends

Il chuchota une phrase en espagnol et se mordilla les lèvres. Le sourire de Blair s'agrandit, c'était assez amusant de jouer comme ça, de temps en temps. Savoir que son pouvoir d'attraction existait bel et bien la rassurait. Elyzio se leva et la contourna pour prendre une bière aux fruits rouges. Bon choix, remarqua-t-elle. Au lieu de se préparer un thé, comme initialement prévu, elle l'imita et lui tendit sa boisson pour qu'il l'ouvre comme il venait de le faire avec son briquet. Elle prit une première gorgée galvanisante. « Oh et pour répondre à ta question de tout à l'heure, ma chambre est au fond du couloir des pro. Mais je suis très bien ici aussi. » Décidément, il était bien trop gentil, cela devait forcément cacher quelque chose. Ou peut être pas, il fallait qu'elle se débarrasse de cette manie de se méfier des gens comme ça...

Elle se dirigea vers le canapé d'un pas léger avec un petit déhanché pas assez prononcé pour que ce soit vulgaire, et se laissa tomber comme une masse en prenant gare à ne pas renverser le contenu de la bouteille. De là, la texane tapota la place à côté pour qu'il la rejoigne. « Qu'est-ce que tu viens faire ici ? L'Espagne est un super pays, ne serait ce que pour les chevaux, si j'avais le choix, j'irai là bas. » Blair avait évité avec soin de dire 'à ta place', car elle ne l'était pas, et ne connaissait pas grand chose de lui. Cette formule irritait la plupart des personnes, elle comprise. Elle supposait qu'il était surement là pour quelqu'un, ça collait bien à sa personnalité amicale. Elle s'allongea un peu plus et vint passer ses jambes au dessus de celles d'Elyzio, comme si c'était un coussin. « Ne pense même pas à l'idée de me chatouiller ! » dit-elle avec un sourire coin qui se voulait provocateur et, pour appuyer ses propos, elle remua un peu ses pieds.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 01/02/2017

Messages : 137

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Lun 13 Mar - 21:26

Blair & Elyzio


       Alors que l'espagnol allait porter la bouteille à ses lèvres, voilà que la jeune femme lui tendait un modèle similaire. Très bon goût dites donc. Il sourit et attrapa son briquet tapotant quelques fois sur le haut de la bouteille avant de faire pression sur la base de la capsule qui sauta pour atterrir sur la table. Le jeune homme lui rendit la bière toujours avec son sourire éclatant sur le visage. Il était toujours heureux de rencontrer de nouvelles personnes, il était venu ici pour ça, pour trouver quelqu'un avec qui passer du temps, peut être pour laisser un peu plus d'espace à Kiwi et rompre un peu la solitude dans laquelle il aimait se plonger.

La timide jeune femme dévoilait peu à peu sa véritable nature, et marcha jusqu'au canapé en laissant rouler un peu ses hanches, très naturellement, pas provocante puis elle s'assit sur le canapé, tapotant la place à ses côtés. Le jeune homme s'avança vers celle ci et se posa sur le sofa, avalant tranquillement quelques gorgée du breuvage fruité. Une question, très bonne question même que posait la jeune femme. Pourquoi était-il venu ici, abandonnant tout ce qu'il aimait profondément. Il répondit avec une certaines passion et nostalgie dans la voix :
- L'Espagne est un pays merveilleux plein de très bons mais aussi de très mauvais souvenirs. J'y ai passé toute ma vie, et je n'aimerais sans doute jamais un pays autant que celui là, mais lorsqu'une opportunité comme celle ci se présente je ne pouvais que répondre oui. Un jour je retournerai la bas c'est certains. Mais en attendant je vais tenter de me frayer un chemin sur le sol américain.

Il retrouva son sourire et lui retourna sa question : Et toi d'où viens-tu ?
Il écoute attentivement sa réponse mais ne réplique pas car soudain une paire de jambes viennent se poser sur les siennes. Il tourne la tête, les yeux ronds de surprise et retrouve la jeune femme un grand sourire aux lèvres lui priant de ne pas la chatouiller. Ou était-ce plutôt une provocation ? Lorsqu'elle remua ses pieds, il opta pour cette solution. Il  savait détecté les points de contacts sensibles des gens. Il but une nouvelle gorgée et posa la bière dans un endroit sur ou il ne pourrait pas la renverser. Il la dévisagea en lançant :
-No habrías dicho eso

Un nouveau mouvement de sa part et Elyzio se met à la chatouiller doucement, la regardant se tortiller comme toutes les personnes font face aux chatouilles. Lui n'était pas vraiment sensible à cela, un seul point de son corps pouvait le faire régir à ce petit geste amical mais il en gardait le secret, il devenait comme ça moins vulnérable à cela. Il cessa un instant ses chatouilles, c'était peut être indécent face à une inconnue mais les petits gloussements éttoufés sont si mignons. Ils apportent un peu de joie de vivre dans ce monde. Il la dévisagea et lança avec un très fort accent et une voix rieuse :
- Tu as ta dose, ou je continue ?



Revenir en haut Aller en bas
Pro
avatar

Date d'inscription : 10/01/2017

Messages : 30

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Lun 13 Mar - 22:46





Blair & Elyzio
These violent delights have violent ends

« Et toi d'où viens-tu ? » Un bref instant, Blair perdit son sourire. Heureusement pour elle, le bas de son visage était caché par le haut de ses genoux. Tous les sujets touchant au passé lui rappelaient fatalement ce pourquoi il y avait des soirs où elle ne trouvait pas le sommeil ou vice versa des journées où elle restait couchée. La brune faisait partie de ces gens-là qui n'arrivent pas à oublier leurs peines, et à chaque fois qu'une nouvelle s'ajoute, alors elle fait s'écrouler le petit équilibre qui venait tout juste de se créer. « Du Texas, c'est loin d'être intéressant, je t'épargne les aventures de bébé Blair perdue dans le désert. » Elle ponctua sa phrase d'un léger rire qui se voulait le plus sincère possible. De toutes façons, elle doutait vraiment que ses histoires passionnent quelqu'un. Elle, au contraire, aimait toujours tout savoir de quelqu'un. Ca la rassurait, et puis ça lui permettait de penser à autre chose qu'à elle même.

La technique de diversion pour échapper aux questions d'Elyzio, aussi appelée : escouade chatouillesmignonnesquifonttoutoublier, marcha avec brillo. Elle se fichait d'agir comme une enfant, pourvue qu'elle passe un bon moment, et lui aussi. Blair faisait de son mieux pour étouffer ses éclats de rire, mais le bas de ses jambes, et même son corps de manière général, était bien trop sensible aux papouilles de l'espagnol. Ses pommettes rougies, les larmes aux coins des yeux et la respiration rapide, elle secoua un pan de son sweat clair comme si c'était un drapeau blanc en guise de réponse au camp adverse. « Ma vengeance sera terrible... » ajouta-t-elle avec malice. S'il se méfiait, il faisait bien, car elle était capable des choses les plus idiotes, poussée par sa spontanéité. Elle se calma aussi vite qu'elle s'était mise à rire, comme si elle était vidée. Elle se rapprocha de lui, le visage encore empourpré, bouteille en main, et la finit d'une traite en fixant l'écran de télé noir dans lequel on voyait leur reflet. Ce genre de réaction lui arrivait souvent, un peu comme si elle était bipolaire. En réalité, ce n'était pas le cas, mais la brune n'avait pas meilleure explication à fournir. « Tu penses que tu pourrais m'emmener avec toi une fois et me montrer à quoi ça ressemble 'là bas' ? » Elle baissa son regard sur ses mains grattouillant le papier autour de la bière.

La texane ne s'attendait pas forcément à ce qu'il dise oui, ils se connaissaient à peine. Elle avait juste lâché ça, comme ça, comme une simple idée venue sur le moment. Jamais elle n'avait quitté les USA, alors aller en Espagne, là où se trouve Sam de surcroît, c'était inenvisageable si elle était seule. Elle se sentait déjà si vulnérable au contact des gens, alors avec celui qui comptaient, c'était encore pire. Sa gorge la brûlait d'envie, elle avait besoin d'un truc plus fort. Si elle se levait, là, tout de suite, pour s'enfiler un ou deux shots de vodka, allait-il la prendre pour une folle alcooliquo-dépressive ? Surement. Son ventre la ramena à la raison. Il était midi et demie, et elle n'avait toujours rien avalé. Jamais elle n'aurait cru remercier ces grognements peu élégant. « Tu veux qu'on aille manger un bout ensemble quelque part ? Ou on peut rester ici si tu veux, mais je te préviens, ma cuisine est, mhhh, approximative... » Elyzio pouvait aussi vouloir rentrer chez lui, chose qu'elle aurait regretté : elle aimait bien sa compagnie et voulait en savoir plus sur lui.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 01/02/2017

Messages : 137

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Mar 14 Mar - 22:56

Blair & Elyzio


       Donc l'évocation du passé la dérangeait quelque peu, intérieurement en tout cas. Lueur quelques peu sombre dans les yeux, crispation légère, et tant d'autres signes peu trompeurs. Visiblement, elle n'avait pas envie d'en parler. Il n’insista pas de peur de la braquer.
Quelques instants plus tard, elle riait aux éclats. Puis après un semblant de menace rieuse; du rire larmoyant, elle passa soudain au calme, s'approchant un peu plus de lui et retrouvant un ton plus sérieux :  « Tu penses que tu pourrais m'emmener avec toi une fois et me montrer à quoi ça ressemble 'là bas' ? »

Et bien dites donc, Elyzio manqua de étouffer avec une nouvelle gorgée de sa bière sous le coup de la surprise. Celle là il ne l'avait pas vu venir. Mais c'était toujours pour lui un grand honneur de faire découvrir son merveilleux pays a de nouvelles personnes. L'Espagne était et resterait l'une des endroits les plus merveilleux au monde.. Il était certes plus terne sans sa meilleure amie et il comptait encore rester un bon bout de temps cette dernière avant de retourner au pays des ibériques et des danses endiablées. Il ne savait pas vraiment quoi répondre et pourtant c'est tout naturellement et d'une voix douce qu'il répondit :
- Et bien pourquoi pas ? J'y penserais le jour ou je me déciderais à y retourner.

Un grand sourire et voilà qu'il regardait à nouveau le drôle de petit bout de femme dont le ventre sembla soudain crier famine. Elle lui proposa d'aller manger. Ah pour ça il ne disait jamais non. La nourriture et lui, c'était une grande histoire d'amour, il était gourmand de nature et la chose qu'il adorait par dessus tout était les pâtisseries, son péché mignon il fallait l'avouer. Il sourit et lança :
- Tu m'as offert un verre, c'est à mon tour de t'inviter à manger. Si tu veux, on peut aller chez moi, je peux nous mitonner un petit quelque chose, ou bien je t'invites à manger dehors pour que tu me fasse découvrir la fameuse nourriture américaine. C'est comme tu préfères chica.

Il adorait ce mot : chica, pas péjoratif pour un sous lorsqu'il sortait de sa bouche, il ne la traitait pas comme une fillette, il aimait simplement ce petit surnom, quoique quelque peu impersonnel. Il attendait sa réponse avec impatience, pour savoir si il découvrirait les délices américains ou si au contraire il ferait voyager avec les moyens du bords les papilles de la chica texane en face de lui grâce à un plat espagnol.  


Revenir en haut Aller en bas
Pro
avatar

Date d'inscription : 10/01/2017

Messages : 30

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Jeu 16 Mar - 22:33





Blair & Elyzio
These violent delights have violent ends

Sa réponse fut positive, mais elle se tourna vers lui, un brin méfiante. C'était de la pitié qu'il lui servait ? Si c'était le cas, le sourire doux qu'il lui adressait n'était pas raccord du tout. Alors elle se devait de croire que c'était sincère, auquel cas, il avait -comme elle- un grain. Au fond, ils s'étaient bien trouvés, Blair, aussi spontanée qu'elle pouvait être, était heurtée à un mur de bienveillance qui la rassurait à chaque fois qu'elle pensait avoir fait un faux pas. Quelqu'un avec qui l'on pouvait être qui l'on était réellement. Elle tendit son auriculaire pour qu'il le serre, promettant ainsi qu'il l’emmènerait. « Maintenant, t'as plus le choix. » lâcha t elle naïvement, comme si c'était une enfant. En soit c'était plus pour rentrer dans une sorte de jeu, même si elle adorerait réellement qu'il honore sa promesse.

Lorsqu'elle lui proposa de manger, il refusa en parfait gentleman, prétextant qu'il devait lui rendre la pareille pour le verre. Seulement, elle ne se sentait pas à aller dehors, mine de rien, elle était encore d'humeur massacrante, du moins avec les autres. En plus, elle craignait qu'il l'invite dans un restaurant chic, et elle se voyait mal y aller avec un 'ami'.« J'ai déjà hâte de voir comment tu te débrouilles aux fourneaux. » dit elle sur un ton de défi. Ca y est, elle retrouvait un bout de son sarcasme, signe qu'elle était plus à l'aise. Elle attendit qu'il finisse sa bière pour aller les mettre dans le bac des verres. Puis elle revint vers lui, les mains dans le dos, grand sourire plaqué au visage. « J'te suis ! » Ce serait surement intéressant de voir comme il entretenait son appartement. Elle s'imaginait déjà qu'il devait être plutôt rangé, dans une décoration rouge rappelant l'Espagne, avec des légumes frais dans son frigo, des bouquins sur l'éthologie dans un coin... Un peu cliché ? Elle verrait bien.

En y repensant c'était vraiment étrange, leur détachement. Mais Blair était soulagée qu'il lui dévoile un lieu intime comme elle l'avait fait, de manière un peu maladroite. Peut être qu'il s'ennuyait seulement et qu'il était à la recherche de tout et n'importe quoi pour s'occuper. « Tu connais des gens ici au fait ? » se risqua-t-elle. S'il répondait oui, ça réduisait la possibilité qu'il l'utilise comme simple passe temps.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Date d'inscription : 01/02/2017

Messages : 137

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Jeu 16 Mar - 23:58

Blair & Elyzio


       Un enfantin serrage de doigts et voilà qu'il se retrouvait engagé à emmener une parfaite inconnue dans son pays natal si compté qu'il y retourne avant la fin de son contrat. Puis enfin une lueur de défi s'alluma dans les yeux de la jeune femme alors qu'elle choisissait l'option : homme aux fourneaux. Il lui sourit et finit les quelques gorgées qu'il lui restait dans sa bouteille que Blair plaça dans la poubelle à recyclage avant de revenir vers lui l'air angélique, les mains dans le dos, presque impatiente que lui lorsqu'il s'apprêtait à découvrir un nouvel endroit. Il ne perdit pas plus de temps à discuter où à chercher comment l'embêter mais il la conduisit jusqu'à sa propre chambre.

Il tourna la clé dans la serrure et poussa la porte, il n'avait emménagé que quelques jours plus tôt et tout n'était pas encore installé dans son espace de vie comme le montrait quelques cartons encore appuyés contre un mur. Couleurs classiques : noir-gris-blanc-rouge harmonieusement dosées aux murs, un drapeau espagnol fixé sur un mur,  une grande bibliothèque dont la plupart des livres était sorti et traînait sur la table de nuit ou sur la table du salon. La porte de la chambre était encore grande ouverte et l'on pouvait aisément en apercevoir l'intérieur, un bureau où des papiers et des classeurs s'entassaient dans un ordre pourtant presque parfait laissant juste suffisamment d'espace pour permettre d'y travailler. Un lit fait, de nombreuses photos qu'elles soient de chevaux, de monuments espagnol, ou avec Kiwi, quelques coupes, médailles et bibelots qui lui tenaient à cœur et une grande armoire pleine de vêtements ainsi qu'un assortiment d'huiles essentielles.

L'appartement n'était pas spécialement bien rangé mais il n'était pourtant pas en désordre, bel équilibre selon lui. Seule la cuisine laissait à désirer puisqu'il restait encore des traces de la préparation d'une pâte à churros du matin. Il aimait les dessert et les pâtisseries mais aussi les faire et pour une fois cela tombait bien puisqu'il pourrait ainsi en proposer à son invité.
Il reprit un grand sourire aux lèvres :

- Bienvenue dans mon humble demeure. Fais comme chez toi.

Il l'invita à entrer en se dirigeant lui même vers la cuisine ouverte séparée par un comptoir équipée de hautes chaises ou il l'invita à s'asseoir, celle ci le questionna : Au fait tu connais des gens ici ?. Il sourit et répliqua des étoiles plein les yeux :
- Keawaheulu, on a grandit ensemble, c'est ma meilleure amie... (puis son ton de fit un peu trop dur presque dédaigneux) : Et puis son ... Mari ... Ciaran, enfin vaguement. Et toi  ?

Il retrouva ensuite son sourire après avoir écouté sa réponse et lui lança  :
- Qu'est ce que tu dirais d'une petite tortilla et de quelques churros ?

Il Il la regarda s'approcher du comptoir pour s'y appuyer et hésita un instant avant de continuer avec un grand sourire :
- Ah moins que tu ne veuilles goûter quelques chose de plus ....(ne trouvant plus le mot anglais) :  picante ?





Revenir en haut Aller en bas
Pro
avatar

Date d'inscription : 10/01/2017

Messages : 30

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]
Sam 25 Mar - 14:41





Blair & Elyzio
These violent delights have violent ends

L'appartement de l'ostéopathe avait l'air assez cosy et ressemblait plus ou moins à ce qu'elle s'était imaginée. Elle sourit en passant le pas de la porte d'entrée, c'était comme s'il lui dévoilait un bout de son intimité. Ils se dirigèrent vers la cuisine qui était la partie la plus en désordre. Il semblait qu'il avait déjà cuisiné un petit quelque chose ce matin. Ca ressemblait aux restes d'une préparation d'une espèce de pâte. Monsieur cuisinait ? Elle l'aurait parié. Elle prit appui sur le comptoir en se dressant sur la pointe des pieds d'une manière féline, comme si elle avait peur d'être trop lourde pour la chaise. Alors qu'elle lui demandait s'il connaissait du monde ici, elle vit ses yeux s'éclairer. Il était le meilleur ami de Kiwi ? Blair hoqueta en attendant la fin de sa phrase. Et elle était mariée ? Elle n'en savait rien. Et l'allure désinvolte de la jeune femme ne le faisait pas vraiment deviner. Elyzio semblait un peu en froid avec ce 'Ciaran'.

Elle comprenait tout à fait que ce dernier puisse être jaloux ou méfiant, rien qu'avec le physique que l'espagnol avait... Elle se mordilla légèrement la lèvre pour éviter de trop y penser. « Je connais aussi Kiwi, c'est ma collègue. Ah et sinon, un coach, Aaron, Aaron Strauss. » Elle marqua une pause pour se pencher en avant et chuchoter comme si on l'espionnait. « Elle a toujours été aussi... hm... énergique ? Je compte sur toi pour me raconter quelques anecdotes ! » La texane ne lui demandait pas non plus de la trahir, elle espérait juste glaner quelques informations par ci par là et faire tourner en bourrique son amie palefrenière ! Cela lui éviterait peut être deux trois corvées. Son ventre grogna pour la énième fois quand il lui proposa ce qu'il avait à manger. C'était donc de la pâte à churros qu'il avait fait ! Elle en avait déjà l'eau à la bouche. Il rajouta qu'ils pouvaient aussi très bien tester quelque chose de plus épicé. Elle n'eut pas de mal à deviner le dernier mot prononcé en espagnol. Elle pencha la tête sur le côté interloquée, mais toujours avec un petit sourire en coin. « Ca dépend, tu me proposes quoi là ? »
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas


MessageSujet: Re: Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]

Revenir en haut Aller en bas
 Le monde est trop petit pour ne pas nous rencontrer ~ [Blair & Elyzio]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Corbeille :: V.3-
Sauter vers: